RE: Tant + pluriel

Bonjour à tous et à toutes,

On me soutient qu’il n’y a pas de faute à  :
« Tant de chefs-d’œuvre et d’enchantement. »
Pour moi, après tant, il faut un pluriel et je mettrais donc un « s » à enchantement.
« Tant de chefs-d’œuvre et d’enchantements. »
Ai-je raison de vouloir rajouter ce « s » ?

Merci.

Anouck Érudit Demandé le 28 juillet 2020 dans Général
2 Réponses

Anouk,

1. Inexistence d’un lien de cause à effet
Qu’est-ce qui vous empêche d’écrire : Tant de chefs-d’œuvre et tant  d’enchantement. »?
Vous pouvez aussi écrire, comme Tara, Tant de chefs d’oeuvre et d’enchantements. Cela dit, je considère comme un peu étrange de placer sur le même plan une réalité concrète et nombrable et une réalité abstraite et non nombrable.

2 Existence d’un lien de causalité
Si ce sont les chefs-d’oeuvre qui procurent des/un enchantement/s,  on retrouve la possibilité du pluriel et du singulier. En effet, on peut écrire, par ex. : Tant de chefs d’oeuvre procurent une succession d’enchantements OU Tant de chefs d’oeuvre procurent un véritable enchantement.
Si c’st bien cela que l’on veut dire, les deux phrases du 1 constituent notamment un hendiadyn.
  

Prince Grand maître Répondu le 28 juillet 2020

Tant de chefs d’œuvre et d’enchantements. Cela dit, je considère comme un peu étrange de placer sur le même plan une réalité concrète et nombrable et une réalité abstraite et non nombrable.

Pas si étrange que cela.
Ce n’est même plus un zeugme (concret et abstrait sur le même plan).
Le pluriel renvoie à  l’expression : ce…. est un enchantement qui est devenue tellement banale que la métalepse ( ici : l’effet au lieu de l’objet qui en est l’origine) est oubliée.

le 29 juillet 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.