RE: six formulations : toutes acceptables ? certaines, préférables ?

Répondu

Tout en caressant affectueusement son bras, …

Tout en lui caressant affectueusement le bras, …

Tout en lui caressant affectueusement un bras, …

Tout en caressant affectueusement un de ses bras, …

Tout en caressant affectueusement l’un de ses bras, …

Tout en caressant affectueusement l’un de ses deux bras, …

Six façons de dire la même chose. Mais est-ce que certaines sont inacceptables ? Et certaines autres, préférables ?

Merci d’avance pour vos éclaircissements, qui me permettront d’arrêter de me poser la question.
Nonobstant Érudit Demandé le 13 janvier 2023 dans Question de langue
2 Réponses
Meilleure réponse

Elles sont toutes correctes mais elles ne disent pas exactement la même chose.
C’est quand même la 2) la plus courante et la plus standard, peut-être que c’est la plus correcte.

1) Tout en caressant affectueusement son bras,  peu courant ==>c’est le bras de qui ?
3) Tout en lui caressant affectueusement un bras, …bizarre d’insister sur un bras…(il lui caresse un bras…)
6) Tout en caressant affectueusement l’un de ses deux bras, …super lourd ( on sait que la personne a deux bras).

Voilà une précision pour le choix entre la 4 et la 5 : Le l’ qui accompagne parfois les pronoms indéfinis un et une est présent surtout en langue soignée. Il n’est pas obligatoire, sauf dans des expressions figées comme de deux choses l’une.

Dans des tournures comme un de…, une de…, où l’on désigne une unité parmi d’autres, on peut placer un l’ avant le pronom indéfini un (ou une). Il s’agit d’un emploi facultatif, davantage présent dans la langue soutenue.

Nous avons rencontré un de ses collègues. (ou : l’un de ses collègues)

joelle Grand maître Répondu le 13 janvier 2023
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.