RE: « S’intéresser avec curiosité »

Bonjour, bonsoir !

Peut-on considérer le complément « avec curiosité » dans l’expression « s’intéresser avec curiosité » comme étant pléonastique ?

Je vous remercie.

Nina.

NinaKim Débutant Demandé le 17 avril 2022 dans Question de langue
5 Réponses

À mon sens c’est au contraire très clair pour l’Académie :

Intéresser : Pron. S’intéresser à, porter attention à, prendre intérêt à. Il s’est intéressé à ce jeune homme, à sa carrière. Personne ne s’intéresse plus que moi à tout ce qui vous touche. Il mérite qu’on s’intéresse à lui. Ils s’intéressent de près à cette affaire. 
Se dit souvent simplement pour Éprouver de la curiosité, de l’attrait pour. Un enfant qui s’intéresse à tout. Elle s’intéresse à la peinture, à la politique. Il ne s’intéresse à rien.

Curiosité : Passion, désir, empressement de voir, de découvrir, d’apprendre, de connaître des choses nouvelles, dignes d’intérêt. Une grande, une louable, une insatiable curiosité. Il a peu de curiosité. Cela excite, pique la curiosité. Ce que vous dites ne fait que redoubler ma curiosité. Aller voir quelque chose par curiosité, par curiosité d’esprit. Il avait la curiosité de voyager. Je vous pose cette question par simple curiosité.

Aussi, sans l’ombre d’un doute,  votre proposition est inappropriée, « Éprouver de la curiosité avec curiosité   » est en effet pléonastique.
On dira plutôt :
S’intéresser à
Témoigner de l’intérêt pour…
Avoir une insatiable curiosité pour



Cathy Lévy Grand maître Répondu le 20 avril 2022

Se dit souvent simplement pour Éprouver de la curiosité
Je pense qu’il faut remarquer : se dit souvent.
Ce n’est pas parce que cette expression signifie parfois éprouver de la curiosité qu’elle le signifie tout le temps.
Et même, précisément, quand on la fait suivre de avec curiosité c’est que ce n’est pas le cas.

Ceci dit, je suis d’accord pour dire que, ainsi hors contexte, c’est limite.
Reste précisément à considérer la chose en contexte.

le 1 mai 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.