RE: « Si tu savais comment j’te déteste ; tu saurais à quel point j’t’aime »

Répondu

Bonjour.

Je viens de voir cette <<<maxime>>> dont je ne saisis pas le sens – si autant il y en a un. Que comprenez-vous de cette phrase, son sens ?
Merci.

Vartol Grand maître Demandé le 17 juillet 2021 dans Question de langue
6 Réponses

Le Grand Robert :
  Qui présente la plus grande différence possible (en parlant de deux choses du même genre) ; qui s’oppose à.

 

Dictionnaire de l’Académie française

I. En parlant de deux choses.

1. Totalement opposé, aussi différent que possible. Deux directions contraires, telles qu’il faut tourner le dos à l’une pour s’engager dans l’autre. Deux mouvements contraires. Les deux voitures roulaient en sens contraire. Deux projets, deux intérêts contraires. Des mots de signification contraire. Des attitudes, des témoignages, des affirmations, des volontés contraires. Les deux médecins étaient d’avis contraires.

▪ Subst. Vous m’avez dit le contraire. Je ne dis pas le contraire. Je soutiens, je prouverai le contraire. Vous m’aviez promis le contraire. Essayer de concilier les contraires. Il est le contraire de son frère, le contraire d’un homme habile.

2.  MARQUE DE DOMAINE :LOGIQUE. Qui, dans un même genre, se situe à l’autre extrémité, à l’autre pôleLe chaud et le froid, le grand et le petit, la douceur et la violence sont des termes contraires. Propositions contraires, qui ne peuvent être vraies en même temps, mais peuvent être fausses toutes les deux. « Tout homme est vertueux », « tout homme est vicieux » sont des propositions contraires. Subst. L’ombre est le contraire de la lumière, le faux le contraire du vrai, le mal le contraire du bien.

 

 

 

 

Prince Grand maître Répondu le 17 juillet 2021

Mais bien sûr, si on se réfère aux dictionnaires.
Il est question ici davantage de psychologie.
Indifférence et amour sont vraiment incompatibles. Haine et amour sont parfois compatibles : en une seconde on peut passer de l’une à l’autre et inversement.
Les termes « contraire », « inverse », opposé », « contradictoire », « antinomique », sont forcément à redéfinir ici, comme c’est le cas aussi, à chaque fois qu’on essaie de cerner une notion en philosophie.
Du coup, peut-être sommes-nous d’accord finalement, mais ne parlions-nous pas de la même chose… 😊

le 18 juillet 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.