RE: sens de encourir

Bonjour

Le sens de « encourir » permet-il la phrase suivante, extraite d’un couplet de chanson:

En bas vers les 9 heures de la nuit
Tu m’dis « allez, on sort »
On encourt deux, trois pas enhardis
On remonte le rebord

encourt au sens, d’oser, en bravant l’interdit dans un contexte d’enfance

Thomoios Érudit Demandé le 14 janvier 2023 dans Question de langue
5 Réponses

J’opte pour « s’encourt » qui sera plus approprié pour ce texte, même si je pense qu’on est censé s’encourir vers qqchose ou qqun; ici ce serait vers l’inconnu.

Cette chanson est une chanson « privée » dans mon répertoire, dans le sens que je l’ai écrite pour les 30 ans de ma sœur. Donc les couplets parlent des souvenirs d’enfance que j’ai partagés avec elle; à ce titre, je ne cherche pas -volontairement- une universalité dans mon propos.

Voici le texte (certaines phrases sont en gros involontairement, c’est dû au copier/coller)

Pingouin et canard bien à l’abri

C’est le blizzard dehors

Sous le bureau on se réfugie

On sera les plus forts

Les pyjamas bleus que l’on a mis

Dans le jabot de Nestor

Toujours présent ce fidèle ami

Lentement on s’endort

Revois-tu ces nuits au paradis

T’en souviens-tu encor

Derrièr’ tes lunettes oranges tu ris

À raison ou à tort

Refrain:

Sœurette moi j’t’appelais pas Nounette

Surtout quand tu m’ mettais des petites baffettes

Sœurette moi j’t’appelais pas Nounette

Mais t’sais combien je t’aime sœurette

Sœurette moi j’t’appelais pas Nounette

Surtout quand tu m’battais à la crapette

Sœurette moi j’t’appelais pas Nounette

Mais t’sais combien je t’aime sœurette

En bas vers les 9 heures de la nuit

Tu m’dis « allez on sort »

On s’encourt deux, trois pas enhardis

On remonte le rebord

Revois-tu le visage de Bruce Lee

Sur l’écran du Commodore

Bomb Jack en Grèce oh, que de défis

Ghouls n’ Ghost et consorts

Tournoi de Haute chevalerie

Playmobils sonnent cor

Pas moyen que je gagne une partie

C’est décidé je t’ignore

REFRAIN

Moi à 6 ans et demi m’enfuis

À la vie à la mort

Toi amusée me file et me suis

Me ramène à bon port

Revois-tu Titus le tout-fou qui

Nous mettait dans le décor

Part dans la rue qu’est-ce qu’il lui a pris

La gueule scindée il mord

Et sur la pelouse ce penalty

Papa tire pour le score

Toi qui t’interposes t’as pas compris

Les dessous de ce sport

REFRAIN

Et quand enfin l’école est finie

Qu’on en revient sans remords

Retrouvées Cat’s eyes et les séries

Zia les cités d’or

Fous rires dans les grands-messes du samedi

Quittées en un temps record

Noëls, premiers à sauter du lit

Les cadeaux qu’on dévore

solo

Mais de matins en après-midis

S’en va le temps d’alors

On n’attend plus quatre heures et demie

On perd nos cartes au trésor

Fini le temps du temps infini

Livrés à notre sort

Maint’nant tu as Clarisse et D’mitri

Regarde elle joue lui il dort.

Je ne vais pas tout expliquer, mais pour revenir sur vos remarques:

En bas vers les neuf heures de la nuit: je dis « de la nuit » car je me mets en contexte d’enfance
Remonter le rebord: Nous avons grandi dans une maison en plein centre ville; nous sortions donc le soir, à l’insu de nos parents, pour faire deux, trois pas enhardis (car ce sont bien les pas qui sont enhardis) avant de remonter aussitôt sur le rebord de la fenêtre du rez-de-chaussée de la maison, donnant sur la rue. Je dis « nous sortions » mais nous avons dû  le faire que deux ou trois fois, peut-être même qu’une seule fois.

Pour le « deux, trois », ça me paraîtrait étrange de mettre un tiret? Cela signifie un ou deux pas environ.

Le dernier couplet est plus universel, car il évoque la fin de l’enfance. Clarisse et D’mitri étant bien sûr ses enfants.

Si vous souhaitiez écouter la chanson, j’ai mis deux démos piano/voix (c’est une chanson qui  mériterait un arrangement) sur Google Drive https://drive.google.com/drive/folders/18j0QbUfjNZ42mUcjBm9ac01ZRt3wBd56?usp=share_link
version longue et courte.

Thomoios Érudit Répondu le 16 janvier 2023

J’imagine que votre sœur a apprécié ce tendre clin d’œil à votre enfance commune.
J’entends que dans la version chantée, vous dites « On file 4 pas et demi », et effectivement « on encourt 2-3 pas enhardis » sonne mieux, à mon sens.
Quant à savoir si le sens d’encourir permet cette phrase, dans le fond on s’en fiche un peu… mais c’est vous qui avez posé la question 🙂

le 16 janvier 2023.

Merci Dewelis! Oui lorsque je lui ai joué ma chanson pour cet anniversaire ça a été un beau moment d’émotion. Il y a d’autres différences de textes, je suis en  plein travail de retouches de mes textes en ce moment.

le 17 janvier 2023.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.