RE: Se presser/se hâter

Bonjour, est-ce que le verbe « se presser » est bien employé dans ce passage? Le verbe « se hâter » conviendrait-il mieux?

Il l’avait attendue tout l’après-midi, sursautant au moindre bruit de pas dans le vieil escalier en bois, guettant les silhouettes des villageois qui se pressaient sous la neige, dans la grand-rue où recommençaient à circuler les voitures.

Merci!

Porchy8 Érudit Demandé le 2 novembre 2021 dans Général
2 Réponses

Dictionnaire de l’Académie française : presser, hâter : 

Presser : 

Hâter, précipiter un évènement, une action, un mouvement, etc. ; obliger quelqu’un à faire diligence. Presser son départ. Il faut presser cette affaire. Presser l’allure, presser le pas. Vous avez beau me presser, je ne saurais aller plus vite. Il n’y a rien qui nous presse. Pron. Si vous ne vous pressez pas, vous arriverez en retard. Marcher sans se presser. Se presser de rentrer chez soi.

Hâter :

 Pron. Faire diligence ; aller vite, faire vite. Dites-leur de se hâter. Il ne faut point trop se hâter dans ses jugements. Il se hâta d’exécuter les ordres.

Se presser est du langage courant ; se hâter, un peu soutenu. Vous pouvez mettre se hâtaient au lieu et place de se pressaient, si vous voulez. 

Prince Grand maître Répondu le 2 novembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.