RE: sceptique à

Bonjour,

A reste sceptique quant à l’idée de B.

A reste sceptique à l’idée de B.

D’après vous, est-ce que la deuxième phrase est correcte ? Voici le lien que j’ai trouvé sur ce sujet.

Merci

Automne Grand maître Demandé le 21 mai 2021 dans Général
3 Réponses

Sceptique à l’idée de B : à mon avis, ce n’est pas correct.

Sauf omission de ma part,  sceptique à l’idée de ne figure dans aucun dict. consulté  (Grand Larousse illustré,  Grand Robert, Dict. de l’Académie, TLFi). 

Le plus courant est sceptique sur.

« Être sceptique sur qqch.

© 2021 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

 

Prince Grand maître Répondu le 21 mai 2021

Merci.

Voici les exemples cités dans Antidote, ce qui ne veut pas dire que cette expression soit correct.

On reste par contre quelque peu sceptique à l’idée que cette rétrospective marque un temps fort, en 2004, au Musée national des beaux-arts du Québec. (Le Devoir)

Je demeure néanmoins sceptique au sujet des intentions qui ont motivé plusieurs médias à couvrir la JMJ de Toronto. (Le Devoir)

Katia demeura sceptique face à l’atmosphère électrique et sensuelle. (Élizabeth Filion, « la Femme de la fontaine »)

Un tel exemple est de nature, il semble, à nous rendre légèrement sceptiques relativement à la valeur de la couleur locale. (Louis Becq de Fouquières, « l’Art de la mise en scène »)

le 21 mai 2021.
« À L’IDÉE, À LA SEULE IDÉE… À l’idée de…, à la seule idée de qqch : en pensant à…, rien que de penser à… (→ Enverscit 2).

© 2021 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

le 24 mai 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.