RE: « sa chaussure étroite à talons saillants »

Répondu

Bonjour à toutes et à tous,
Eugène Fromentin, dans « Présence de l’être aimé », écrit : « A chaque pas elle y laissait dans la terre molle la forme imprimée de sa chaussure étroite à talons saillants. »

Bien sur, cette dame à deux chaussures, mais l’auteur emploie le singulier ‘sa chaussure’ ; ‘talon saillant‘ devrait être au singulier aussi non ?

Qu’en pensez-vous ?
Law

law Érudit Demandé le 5 avril 2021 dans Général
4 Réponses

Oui, pour sa chaussure, c’est un talon…Etes-vous sûr(e) de l’édition ? car il y a une autre faute « elle y laissait …dans la terre molle »

joelle Grand maître Répondu le 5 avril 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.