RE: Problème analyse du pronom nous

Sachant que dans l’exemple suivant, « nous » ne peut être ni sujet, ni COD, ni COI, a-i-il une fonction grammaticale ou le seul rôle linguistique d’énonciateur ?
« Les amies qui nous sont précieuses vont arriver. »

Merci de vote réponse.

Jeandoute Amateur éclairé Demandé le 28 décembre 2020 dans Question de langue
10 Réponses

« Les amies qui nous sont précieuses vont arriver. »

« Nous » serait donc attribut du sujet (AS)…   Bigre !

Je rappelle que l’AS n’est pas supprimable sans rendre la phrase agrammaticale ou dépourvue de sens. Or, si l’on efface « nous », la phrase soumise ne devient ni agrammaticale ni dénuée de sens.  ==>

« L es amies qui sont précieuses vont arriver. »
Bien sûr, la précision apportée par le pronom « nous »  (les amies sont précieuses à/pour qui : à nous/pour nous) « tombe » (perte sémantique normale).

Et que faites-vous de la consubstantialité*, qui devrait exister entre le sujet et « nous » pour que ce dernier soit unn AS ?

* Selon le Bon usage actuel,« l’attribut a avec son sujet un rapport de consubstantialité, c’est-à-dire qu’il représente une qualité qui fait partie intégrante du sujet. »

Bonne soirée ! 🙂

Prince Grand maître Répondu le 30 décembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.