RE: Pléonasme ou non ?

Bonjour,

J’ai un très gros doute sur une tournure de phrase :

« Il est considéré par ses contemporains comme étant un inventeur visionnaire. »

Un inventeur est-il par essence visionnaire ? Ou ce qualificatif est viable ? J’hésite vraiment.

Merci pour votre aide.

Trobador Érudit Demandé le 6 septembre 2021 dans Question de langue

En revanche vous employez improprement l’adjectif « viable ».
Viable(TLF) :
A. Qui est apte à vivre; qui possède, présente toutes les conditions indispensables à la vie.
B. Qui est susceptible de durer, de se développer; qui peut être mené à son terme, à bien.

—-> adéquat – approprié

le 6 septembre 2021.
3 Réponses

Bonjour,

Pas nécessairement. Celui qui découvre involontairement un objet perdu ou qui a inventé la tarte Tatin (découverte par hasard) n’était pas visionnaire, par ex. Il faut éviter visionnaire quand on sait que l’inventeur l’a été pour inventer. C’est un pléonasme partiel. 

« INVENTEUR, INVENTRICE

nom (rare au féminin).

Étymologie :xve siècle. Emprunté du latin inventor, « celui qui trouve, qui découvre ».

1.  MARQUE DE DOMAINE :DROIT. Personne qui a découvert un trésor, un objet caché ou perdu. L’inventeur d’un site archéologique. Le trésor mis au jour sera partagé entre l’inventeur et le propriétaire du fonds.

2. Celui, celle qui invente, qui a inventé. Benjamin Franklin est l’inventeur du paratonnerre, Charles Cros celui du phonographe. Un inventeur doit prendre un brevet d’invention pour protéger ses droits. Par extension. Qui est l’inventeur de cette fable, de cette calomnie ? »

 

Prince Grand maître Répondu le 6 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.