RE: PJ/NB/PS Les abréviations sans points abréviatifs

Bonsoir, je vois de plus en plus, PJ (pièce jointe) – NB (nota bene) – PS (post-scriptum), etc.
Apparemment plus personne ne s’inquiète des points abréviations, peut-on dire que si par exemple j’envoie un courrier important, je peux laisser ces points sans problème ?

Manuel Grand maître Demandé le 1 mars 2021 dans Question de langue
5 Réponses

Bonsoir Manuel.

Votre intervention me fait plaisir, car elle soulève la question de l’écriture des sigles, au sujet de laquelle je mène un « combat » depuis pas mal de temps. 

L’Académie française -que je prend pour arbitre en cas de divergence , pour la raison que j’ai exposée hier ou aujourd’hui – distingue les  acronymes, qui se prononcent comme un mot (ONU, Onu) des sigles (qui se prononcent par épellation : R.A.T.P., H.L.M.).

Académie française :
« Sigles et acronymes (différence, genre, pluriel)

L’Académie française distingue les acronymes, qui se prononcent comme des mots ordinaires et s’écrivent en majuscules et sans points (UNESCO, ENA, OTAN), des sigles, dont chaque lettre est épelée et dans lesquels on place des points après chaque lettre (S.A.R.L., R.A.T.P., O.G.M., P.-D.G.). »

Maintenant que nous savons de quoi nous parlons  (je ne vous vise pas ; mais beaucoup confondent sigles et acronymes, quand ce n’est pas avec abréviations).

P.J., N.B. et P.-S. sont des sigles, très courts certes mais de sigles tout de même. Dès lors, ils devraient toujours prendre des points abréviatifs.
Comme dans le Bon usage, qui écrit : « N. B.1. C’est une faute grossière »…
Ou comme dans l’excellent dict.  des difficultés de J. Hanse qui, lui aussi, met toujours des points abréviatifs à N.B. (nota bene :Notez bien).
Ou encore dans le Grand Robert de la mangue française , qui écrit P.-S. 

Il n’ y a pas de raison de traiter différemment de N.B. :   P.-S. (post-scriptum) et P.J. (Pièce jointe, Pièces jointes),  qui sont, eux aussi, des sigles à deux lettres.

Vous voyez , il y a des spécialistes qui se soucient de bien écrire les sigles. Il y a aussi des non-spécialistes qui font de même.

Mais à côté de ceux-là, il y a tellement de personnes qui n’utilisent pas les points abréviatifs alors qu’il le faudrait ! Par ex., NU [sic] pour Nations unies.

Mais la bataille n’et pas perdue…

Le Bon usage électronique actuel  (§ 191 : Graphie des sigles) lance encore un cri d’alarme : « Il paraît pourtant utile que la présence ou l’absence des points informe immédiatement le lecteur sur la prononciation, et, d’une façon générale, que l’on tâche de mettre un peu d’ordre dans l’anarchie actuelle. »

Je vous conseille d’écrire N.B. ; vous avez de quoi défendre votre position désormais !  🙂

Prince Grand maître Répondu le 1 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.