RE: Pareil, pareilles… avec « on »

Répondu

Bonjour !

Comment écrire :

« On est pareilles sur ce point » quand il s’agit de femmes ?

Bien sûr, la difficulté pourrait se contourner en écrivant « nous sommes pareilles… » mais cela n’enrichirait pas pour autant ma culture orthographique !

Merci d’avance pour vos conseils…

Plumedelle Amateur éclairé Demandé le 10 novembre 2020 dans Accords
6 Réponses

JOMASU, il est question de ON...

Le pronom indéfini on désigne en principe un agent humain dont on ignore l’identité, c’est-à-dire le sexe et le nombre : On est venu voler à la pharmacie cette nuit. Le verbe est au singulier et l’attribut ou le participe sont au genre et au nombre indifférenciés, c’est-à-dire au masculin singulier.

Mais  le pronom on peut représenter aussi une ou des personnes identifiées et concurrence les pronoms personnels je, tu, il, nous, vous, ils, elle, elles  : cf.  Dans ce cas, si le verbe reste nécessairement au singulier, l’adjectif attribut, l’épithète détachée, le participe passé peuvent prendre le genre et le nombre correspondant au sexe et au nombre des êtres désignés.

Dans la phrase soumise, on connaît le sexe (il s’agit de femmes) et le nombre (pluriel) des personnes concernées.

Dans ce cas,  l’on peut donc  écrire : au féminin pluriel  : Quand on est seules comme nous (J. Lemaitre). Je ne veux pas qu’ils se trouvent en compagnie de deux gamines mal élevées. […] . Ce n’est pas vrai, protesta Delphine. On n’est pas mal élevées (Aymé).
Pour un ex. au masc. plur. : Dans le fond, on est pareils tous les deux (G.‑E. Clancier).

Mais  il faut savoir que le refus de la syllepse reste possible, même quand il s’agit manifestement d’un être féminin ou d’un pluriel :

Il se retourna vers moi, qui marchais en arrière : / – On [= nous] est bientôt rendu , dit-il (Gide). On [= elle] s’était remis de l’effet produit par le persiflage conjugal (Balzac)..

N.B. L’emploi de on pour nous est souvent critiqué : ça va du qualificatif familier jusqu’à la condamnation de la part des puristes.


       Source : Le Bon usage  actuel.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           

Prince Grand maître Répondu le 10 novembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.