RE: Négation totale/partielle

Bonjour,
Au baccalauréat, les élèves peuvent avoir à dire si une négation est totale ou partielle. Cependant, les cours de grammaire des différents professeurs se contredisent… Serait-ce possible d’avoir davantage de précisions ?
Selon certains, « ne … pas » et « ne … point » font des négations totales et les autres sont partielles.
Selon certains, « ne … pas » et « ne … point » sans COD/COI/CC font des négations totales et les autres sont partielles.
Selon certains, ça dépend bien plus du contexte…

Du coup, par exemple, « Aujourd’hui je ne fais pas ça. » est totale pour certains, partielle pour d’autres. Il en va de même, par exemple, pour « Je ne ferai jamais ça. »…

Pourriez-vous expliquer le cas général, ainsi que pour ces deux phrases-ci ? Et comment justifier ? Comment analyser ce qui est nié ?

Merci d’avance.

francais Grand maître Demandé le 11 juin 2022 dans Question de langue
3 Réponses

Bonjour,

La négation totale, qui porte globalement sur la proposition entière, s’exprime au moyen de pas ou point, associés à ne  : Claire n’est pas rentrée. Elle correspond à la négation logique ; Il est faux que Claire soit rentrée, et elle s’oppose à la phrase positive (Claire est rentrée), qui répond positivement à la même question (Claire est-elle rentrée ? ).

La négation partielle porte sur une partie seulement de la proposition. Elle s’exprime au moyen de mots négatifs associés à ne, qui identifient explicitement   le constituant visé par la négation  et qui l’opposent au constituant positif correspondant :
– Un pronom négatif représente la négation d’un groupe nominal  : Personne n’est venu  (vs Quelqu’un est venu). Il n’a rien compris  (vs Il a compris quelque choose).
– Un déterminant  négatif indique l’absence ou nie l’existence du groupe nominal (quantification nulle). Il n’a lu aucun livre de Simenon  vs Il a lu un/des/plusieurs livres de Simenon. 

Etc.
                                                                                                                                                                Riegel/Pellat/Rioul, Grammaire méthodique du français, p. 698-700, PUF.                                                                                                                                        

Prince Grand maître Répondu le 11 juin 2022

Donc en quoi la phrase « Je ne ferai jamais ça. » ne porte pas sur toute la phrase, mais seulement sur un élément ?
Et du coup, parmi les 3 positions de professeurs susmentionnées, la/les/quelle(s) est/sont correcte(s) ?

le 11 juin 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.