RE: Ne + infinitif + pas ?

Répondu

Bonjour,
Pourquoi « pas » est placé après l’infinitif « savoir » dans la citation de Blaise Pascal « Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre » ? L’ordre des mots « de ne pas savoir » aurait été plus correct.
Merci d’avance,
Yulia

Yulia Débutant Demandé le 1 mars 2021 dans Général

pas, point, mie, goutte… étaient des négations en ancien français.

le 1 mars 2021.
3 Réponses
Meilleure réponse
Bonne nuit !

De nos jours, les deux sont possibles et ont le même sens, mais ne pas  + infinitif est beaucoup plus fréquent que ne + infinitif + pas. A l’époque classique, pas, point se plaçaient souvent après l’infin. ou après le pronom complément : Et tantôt je le perds pour ne me perdre pas (Corneille).

On peut remarquer que si le verbe est avoir ou être ou que le verbe soit à l’infinitif passif ou passé, il devient beaucoup plus facile de mettre la négation entre l’auxiliaire et le participe, mais cela reste une tournure littéraire : en français courant, on met les deux parties de la négation devant l’auxiliaire.

Je regrette de ne pas avoir d’enfants.
 → courant
Je regrette de n’avoir pas d’enfants. → peu fréquent (verbe avoir)

Je regrette de ne pas être artiste. → courant
Je regrette de n’être pas artiste. → peu fréquent (verbe être)

Je regrette de ne pas être aimé. → courant
Je regrette de n’être pas aimé. → peu fréquent (infinitif passif)

Je regrette de ne pas avoir appris à peindre. → courant
Je regrette de n’avoir pas appris à peindre. → peu fréquent (infinitif passé)

Je regrette de ne pas plaire à ses parents. → courant
Je regrette de ne plaire pas à ses parents. → littéraire et recherché (verbe autre que avoir ou être)

 

 

 

 

 

 

Prince Grand maître Répondu le 2 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.