RE: « Merci pour l’attention » ou « pour l’intention »

Bonjour,

Je viens de tomber dans un roman (d’un auteur qui a eu de nombreux prix dont un Goncourt : ce n’est pas un roman auto-édité non corrigé!) sur ce passage :

Frank sonde son regard d’ironie bienveillante, essayant d’y évaluer la proportion de délicatesse et de sadisme.
– Merci pour l’intention, répond-il dans le doute.

Je suis étonnée: j’aurais plutôt écrit « merci pour l’attention ».
Alors est-ce une délicate attention, ou est-ce que Frank s’adresse à quelqu’un de bien intentionné?
La formulation me perturbe en tout cas!

Merci pour vos explications (J’ai du mal à penser que l’auteur a fait une erreur. Pourtant, j’ai lu il y a peu chez un autre romancier connu « les lois de l’apesanteur »… et là je me suis résignée à penser que c’était une véritable erreur?)

LaureTh Débutant Demandé le 12 décembre 2021 dans Question de langue
6 Réponses

Sur la première phrase :

1/ « sonder un regard d’ironie »
— « sonder un regard », ok (indépendamment du sens, c’est construit correctement)
Mais d’où vient la préposition « de » qui suit ?
— sonder d’ironie ? un COI ?
— un regard d’ironie ? un complément du nom ?
— autre chose ?
J’ai bien conscience que l’auteur s’affranchit des règles et qu’il réinvente le français, mais cette proposition n’a objectivement aucune validité syntaxique.

2/ « la proportion de délicatesse et de sadisme »
Mot au pluriel :
— quelles sont les proportions de farine et de sucre ?
— les proportions de farine et de sucre
Mot au singulier :
— la proportion de farine et la proportion de sucre
— la proportion de farine et celle de sucre
Mais on ne peut pas dire :
— la proportion de farine et de sucre

Feuillu Grand maître Répondu le 12 décembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.