RE: marinières ?

Répondu

Bonjour,

Doit-on accorder « marinière » dans « moules marinière » ?

Merci.

souriceau Membre actif Demandé le 12 septembre 2020 dans Accords
5 Réponses
Meilleure réponse

Bonjour souriceau,

En principe les moules marinière(s) sont des moules à la marinière, on ne devrait donc pas accorder marinière.
Cependant, on peut considérer que l’ellipse de la préposition et de l’article font de marinière un adjectif, auquel cas on fera l’accord.
Cette adjectivation est indiquée par le TLFi,  avec un exemple (Cendrars) où marinière est accordé au pluriel.

Mais alors, il faut considérer que cet adjectif n’est pas à rapprocher de l’adjectif marinier et n’en est pas le féminin, ça devient un nouvel adjectif épicène et variable uniquement en nombre. On trouvera de cette façon des coquillages marinières et non mariniers.

Larousse en ligne, Robert en ligneAcadémie (9e édition), Usito, donnent moules marinière, mais l’usage penche très nettement du côté de l’accord.

Bref, c’est au choix.

phil-en-trope Grand maître Répondu le 12 septembre 2020

Raisonnement fort étonnant !

  D’autant que l’usage de l’échantillon d’auteurs figurant dans Ngram Viewer n’est pas « l’usage » -tant s’en faut ! Quand on élargit le champ de la recherche à toute la Toile, on trouve beaucoup de »moules marinière »…

le 13 septembre 2020.

Ah, tu trouves ? Non, je pense que c’est au contraire très peu surprenant : un X qui suit un substantif et qui a la morphologie d’un adjectif, ce qui est le cas de marinière, est facilement – pour ne pas dire obligatoirement – ressenti comme un adjectif et du coup est accordé avec le substantif qui le précède.

Et, oui, bien sûr que l’on trouve aussi des moules marinière, mais comme tu le vois sur le ngram, dans GLivres, il y a trop peu de singuliers pour que ça apparaisse sur le ngram, et dans Google, on trouve en gros deux fois plus de pluriels que de singuliers.

Pour finir, TLFi qui n’est pas exactement du genre « laxiste » indique expressément cette adjectivation de marinière, sans mentionner qu’il reste dans ce cas invariable et en faisant suivre d’un exemple où il est effectivement accordé au pluriel.

 

Cela pour expliquer cette abondance de pluriel, mais on peut  bien sûr préférer rester fidèle à la logique originelle et ne pas accorder marinière qui est substantif (ou peut-être adjectif modifiant sauce ou façon).

le 13 septembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.