RE: Les zéro(s) faute(s), la zéro faute, le zéro faute ?

Bonsoir,

J’ai une nouvelle (potentielle) bizarrerie à vous soumettre. On dit :

« J’ai fait une faute —>  La faute que j’ai faite m’a coûté la première place. »

« J’ai fait x fautes —>  Les x fautes que j’ai faites m’ont coûté la première place. »

OK, facile, pas de problème(s), mais si je dis : « J’ai fait zéro(s) faute(s). »

Que se passe-t-il ?

Les zéros fautes / Les zéro faute  / Les zéro fautes que j’ai faites/faits/faite/fait à la dictée m’ont valu la première place ???

Le zéro faute que … ???

La zéro faute que … ???

La formule qui me plait le plus, c’est avec le déterminant pluriel (et alors, je ne sais pas trop quoi faire avec l’accord de « zéro » et « faute »), pourtant ça ne parait pas très logique d’associer un pluriel avec le rien, n’est-ce pas ? Mais les déterminants singuliers (le masculin pour s’accorder avec « zéro » ; le féminin, avec « faute ») qui seraient plus logiques me paraissent terriblement dissonants.

Que dites-vous de tout ça ? Merci.

 

 

souriceau Maître Demandé le 25 août 2022 dans Accords
5 Réponses

Dans la langue courante, zéro est parfois utilisé comme déterminant avec le sens de aucun, pas un seul. Le nom qui suit s’écrit donc logiquement au singulier :
J’ai fait zéro faute à la dictée.
Un câlin, ça coûte zéro euro.
On rencontre toutefois fréquemment l’accord au pluriel, lorsque le nom désigne des choses ou des personnes pouvant être diverses, afin d’insister sur cette diversité :
Il y a zéro sucres dans cette boisson. (La boisson ne contient aucun des différents types de sucres.)
Le gouvernement s’est fixé l’objectif zéro chômeurs. (Il n’y aura plus de chômeurs, quels qu’ils soient.)

https://dictionnaire.lerobert.com/guide/accord-du-nom-apres-zero#:~:text=est%20parfois%20utilis%C3%A9%20comme%20d%C3%A9terminant,z%C3%A9ro%20faute%20%C3%A0%20la%20dict%C3%A9e.
Et pourquoi pas « un sans-fautes à la dictée m’a valu la première place » ?

joelle Grand maître Répondu le 25 août 2022

Merci Joëlle pour votre réponse, effectivement sans l’article pluriel, cette distinction fait sens, avec l’article pluriel, on tombe sur des choses très étranges comme celle-ci :

« Toujours convoités, les zéro faute sont rares. » (sur le site midilibre.fr)

« convoité » au masculin (pluriel),

« zéro faute » précédé de l’article pluriel, mais tout les composants du groupe au singulier,

« être rare » le verbe et l’attribut au pluriel.

le 26 août 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.