RE: Le féminin / masculin des mots étrangers, des marques, sigles et noms de société

Bonjour,

        • Existe-t-il une règle générale sur le genre féminin ou masculin des mots étrangers ? Suivent-ils le genre de la traduction française ?

Par exemple, le hacking (le piratage), le phishing (l’hameçonnage), le networking (le réseautage), le team building (le renforcement d’équipe), mais dit-on le team ?

        • Existe-t-il une règle générale pour le genre féminin ou masculin des marques, sigles et noms de société français ou étrangers ?

La Renault (la voiture)
Le Cooking Chef (le robot cuiseur)
Le Starbuck’s (le café), le McDonald’s (le fast-food)
Le ou la Chanel pour parler d’une robe Chanel et non d’un parfum Chanel ?
Le ou la Milka pour parler de la tablette de chocolat ou du chocolat ?
L’OTAN a été [créé/créée].
EDF a été [vendu/vendue].

        • Pour le pluriel des noms de société, quelle est la règle ?

Par exemple, une société s’appelle Rêves Infinis.
Dit-on :
Rêves Infinis [a été/ont été] [créé/créée/créés].

Merci beaucoup !

crazydream Amateur éclairé Demandé le 8 janvier 2021 dans Accords
1 Réponses

Cet article pourra vous intéresser (et peut-être répondre à vos questions) :

Vous êtes-vous déjà demandé qui décide que les mots d’origine étrangère aient un genre masculin, ou féminin? Pourquoi on dit « un » parking et non « une parking »?
En fait Ce n’est pas l’Académie française, mais l’usage – et ce dernier est lié à un certain sentiment de la langue – qui décide du genre des mots étrangers.
Voici très sommairement, les usages qui président à l’attribution d’un genre aux mots étrangers :
– Pour les animés sexués, on dérivera le genre grammatical du genre naturel (sexe) ; exemple : la nurse, le clown, le kaiser, le kronprinz, la nixe.
– Pour les autres mots présentant soit une finale proche des finales caractéristiques d’un genre grammatical français, soit une ressemblance ou affinité sémantique avec des mots français de tel ou tel genre, l’attribution au mot étranger du genre grammatical se fera par analogie (de structure ou de sens) ; exemple : sprinter, manager, le deutsche Oper, la Totentanz.
– Pour les mots échappant aux catégories ci-dessus, le masculin, genre « non marqué », à valeur générique et, à certains égards, tenant lieu de « neutre », l’emportera, exemple les mots en -ing, comme jogging, lobbying, ou d’autres comme week-end, baby-foot, dead-heat, le kummel, le lied ou le krach.

Un mot par jour – Étymologie des mots et origine des expressions courantes de la langue française

Tara Grand maître Répondu le 8 janvier 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.