RE: j’ignore si je pourrai(s) le faire

Bonjour,

A appelle B, celui-ci voit le numéro de A sur l’écran. Il pense :

Je ne réponds pas, je ne suis pas capable d’entendre sa voix, j’ignore si je pourrais le faire un jour.

Je pense que les deux variantes sont correctes : « si je pourrais » et « si je pourrai », la première réflète plus d’incertitude que la deuxième. Est-ce correct ?

Merci

Automne Grand maître Demandé le 27 mars 2021 dans Général
2 Réponses

Bonjour.

Pour ma part, dans ce cas seulement le conditionnel convient : on est totalement dans l’hypothèse (l’irréel); je ne vois pas d’intérêt d’employer le futur.
Au passage je pense qu’il serait préférable de mettre un point, ça marque plus, je trouve.
Je ne réponds pas, je ne suis pas capable d’entendre sa voix. J’ignore si je pourrais le faire un jour. 

 

Vartol Maître Répondu le 27 mars 2021

PS : j’ai vu votre message sur l’un de mes sujets et je vous en remercie grandement, ça m’a permis d’avoir un retour auprès de certaines personnes.
Par contre on emploie l’indicatif et non pas le subjonctif si « Je pense » n’est pas à la négation ou sous la forme interrogative, je me permets de vous faire la remarque.

le 27 mars 2021.

🙂

Non, Vartol, il ne s’agit pas d’une hypothèse irréelle. Je me demande si, j’ignore si, j’aimerais savoir si, etc.

  • Le conditionnel est également correct après si lorsque cette conjonction introduit une interrogation indirecte.
  • Exemples :
  • –  Nous aimerions savoir si vous seriez disposé à entrer en fonction le mois prochain. (équivaut à : Nous aimerions savoir : Seriez-vous disposé à…)
  • –  On ne saura jamais s’ils auraient pu gagner. (équivaut à : On ne saura jamais : Auraient-ils pu gagner?)
  • –  Je lui ai demandé s’il voudrait me remplacer. (ou, à l’imparfait de l’indicatif, mais avec une nuance de sens : s’il voulait me remplacer)

(BDL)

le 27 mars 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.