RE: Jamais le futur après « si » ?

Bonjour,

La phrase infra est-elle correcte ? Le futur après « si » est-il possible ?
[…] un bon petit dessert qui prédira si on appréciera telle ou telle pub, si on est un bon citoyen (comme en Chine), si on mourra prématurément, ou si on a plus ou moins de probabilité de récidive en tant que criminel.

Merci pour votre aide

Piqualise Amateur éclairé Demandé le 5 août 2021 dans Conjugaison
2 Réponses

Bonsoir,

Oui, c’est possible.  Notamment dans les cas suivants :

1. Dans l’intrrogation  indirecte : je ne sais pas s’il partira.

2. Après (C’est à peine, (C’est tout au plus, (C’est tout juste, Du diable , car nous n’avons plus affaire à une véritable proposition conditionnelle : C’est à peine si je regretterai que… 

3. Dans des cas où un présent n’exprimerait pas la nuance adéquate, notamment celle d’un futur. On explique cela en disant que la supposition porte sur un verbe sous-jacent (s’il est vrai que, si on estime que , etc.).

Qui donc attendons-nous s’ils ne reviendront pas ? (Hugo).

 Pardon si je ne puis t’aimer, si je ne t’aimerai jamais !

 

 

Prince Grand maître Répondu le 5 août 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.