RE: Inversion après quand bien même?

Bonsoir,
J’aimerais savoir si l’inversion après la locution  » quand bien même » est obligatoire. Par exemple:  dit-on « quand bien même certains analystes se sont attelés à la tâche » ou  » quand bien même certains analystes se sont-ils attelés à la tâche »?
Merci pour toutes vos réponses.

rianeseoul Érudit Demandé le 8 janvier 2021 dans Général
7 Réponses

Je pense que l’Ac. fr. (dans cette réponse à une internaute) donne le cas le plus fréquent, car selon  la meilleure grammaire française actuelle (Le Bon usage, Grevisse, Goosse) quand bien même n’est pas obligatoirement suivi du conditionnel :

 « Suivis d’un autre temps que le conditionnel, quand bien même, lors même que peuvent commuter avec même quand, même lorsque , ce qui fait disparaître la nuance de condition (cela montre que, dans les ex. ci-dessus, cette nuance est exprimée, non par la conjonction, mais par le temps du verbe) : Tous devant les gens se met au masculin, quand bien même les gens n’est suivi d’aucun déterminatif (Littré, art. gens , Rem. 6)— Lors même qu’ elle marchandait, on restait poli avec elle (E. et J. de Gonc.Germ. Lacerteuxxvii )— Je sais bien que les hommes ne sont que des hommes quand bien même ils sont très grands (DuhamelMaîtres, p. 147). »

 

Prince Grand maître Répondu le 9 janvier 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.