RE: Futur du passé

Répondu

Bonjour, je rencontre un problème à propos du futur du passé.

Si je prends la phrase : Je me dis que si j’en ai le courage, je lui en parlerai en face.

Et que je désire maintenant la transposer au passé: Je me disais que si j’en avais le courage, je lui en parlerais en face.  (futur du passé)
Dans cette phrase, le <avais> me pose problème, sans que je ne sache bien pourquoi. D’un autre côté, je ne me vois pas écrire : Je me disais que si j’en ai le courage, je lui en parlerais en face.

Enfin bref, je suis perdu et j’ai grand besoin de votre éclairage. Merci.

Enk Débutant Demandé le 3 mai 2020 dans Conjugaison
2 Réponses
Meilleure réponse

Vous ne me semblez pas du tout perdu.
C’est une fausse impression qui vous fait buter sur l’imparfait « avais ».
En effet il s’aligne sur le temps du premier verbe.
Je me disais que si j’en avais le courage, je lui en parlerais en face.

Mais je comprends ce qui vous gêne.
En effet au présent on peut avoir :
1 Je me dis que si j’en ai le courage, je lui en parlerai en face.
On a là une possibilité : le sujet peut dans un futur avoir le courage et parler

Mais au présent on peut aussi avoir :
2 Je me dis que si j’en avais le courage, je lui en parlerais en face.
Ici les faits « avoir le courage » et « parler » sont marqués par plus de doute : on est dans l’hypothèse.
L’imparfait a une valeur modale d‘hypothèse et ne marque pas le temps.
Le verbe parler est mis au conditionnel pour marquer aussi l’hypothèse

Au passé
Et vous pouvez avoir au passé symétriquement à la phrase au présent (1)  :
Je me disais que si j’en avais le courage, je lui en parlerais en face.
Mais au passé, la nuance de la phrase au présent (2) est perdue. Je veux dire que la même phrase ci-dessus peut porter les deux sens (ceux des phrases au présent 1 et 2)

Tara Grand maître Répondu le 3 mai 2020

Le jeu des temps crée beaucoup de nuances. L’ensemble est assez complexe et doit être très difficile pour des personnes dont le français n’est pas la langue maternelle.

le 3 mai 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.