RE: Finaliser, son emploi

Répondu

Je sais, en théorie, que « finaliser » ne veut pas dire finir, terminer, achever et qu’en fait il veut dire paufiner, régler les derniers détails. Je sais aussi qu’il vaut mieux l’éviter.

Mais, j’aimerais comprendre mieux. Ainsi, on pourrait dire que l’on finalise les actes pour la vente d’un immeuble, les démarches afin d’intégrer une organisation, un projet avant sa présentation.

Par ailleurs, je vois dans divers dictionnaires, lorsque je cherche la définition de ce verbe, la même phrase : « Le bien politique est un bien digne en soi de finaliser l’action humaine »
. J’ai de la difficulté à former une autre phrase dans ce genre-là où finaliser veut dire « orienter vers un objectif précis, donner une finalité à ». Je suis dans le flou…

Pourriez-vous m’aider ?

Zully Grand maître Demandé le 7 février 2019 dans Question de langue

Je vois qu’une ligne a sauté, mais n’arrive pas à corriger sous peine de voir tout le texte disparaître. Mille excuses.

le 7 février 2019.
8 Réponses

Bonsoir Zully,

1° Comme tu* l’écris, il vaut mieux éviter l’emploi de finaliser, qui est un anglicisme.

2°  Oui, « on pourrait dire que l’on « finalise » les actes pour la vente d’un immeuble, les démarches afin d’intégrer une organisation, un projet avant sa présentation », dans la mesure où ces actes, ces démarches et ce projet sont à peu près au point avant leur « finalisation » et si l’on ne répugne pas à employer cet anglicisme (que, sauf erreur de ma part, l’Ac. fr. n’a même pas enregistré. 


3° Plus généralement, on trouve à ce verbe deux sens : « assigner un but à qqch. » (cf. extrait ci-après du TLFi) et « Mettre au point de manière définitive, en partant d’une mise en forme partielle ou provisoire » (cf. extrait ci-dessous du Grand Robert).

TLFi 
« DÉR. Finaliserverbe trans., mod. Assigner un but à quelque choseLe bien politique est un bien digne en soi de finaliser l’action humaine (MARITAIN, Human. intégr., 1936, p. 230). De la société globale, l’Église exige qu’elle soit finalisée par le salut de l’homme (Philos., Relig., 1957,  p. 3808). Part. passé en emploi adj. Mécanisme finalisé : un mécanisme considéré comme établi pour des interactions avec son environnement exclusivement déterminées (COUFFIGNAL, Mach. penser, 1964, p. 63). »

Le Grand Robert

  « Anglic . Mettre au point de manière définitive, en partant d’une mise en forme partielle ou provisoire. Finaliser un projet, une note.Le texte de l’accord est à peu près au point, reste à le finaliser.
  Le dérivé finalisation, n. f.(1988),est aussi employé.
© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

Outre la phrase de Maritain, figure dans le TLF une seconde phrase  où finaliser a le sens que tu recherches (v. ci-dessus). On pourrait dire aussi : La recherche du Beau, du Bien et du vrai devrait finaliser l’activité de l’homme. 

Bonne nuit. 🙂

_________________________________________________________________
* Je te tutoie puisque la dernière fois que tu m’as adressé la parole, tu as fait de même.

Prince Grand maître Répondu le 7 février 2019

(Ajout : L’envoi de ma réponse a précédé  ma lecture des réponses de Joëlle et de Chambaron.)

le 8 février 2019.

Compris ! Je bois quand même le verre !

le 8 février 2019.

Une question, Prince, en quoi « vrai », mentionné dans la dernière phrase du paragraphe 4 démerite-t-il une majuscule ?

le 8 février 2019.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.