RE: Etre un opposant à ou de ?

Dans cette phrase, qui n’est qu’un exemple :

« De son vivant, c’était un opposant farouche à Mitterrand », j’hésite entre à Mitterrand, ou de Mitterrand.

Merci pour votre aide 🙂

Camille

Wonderbook Membre actif Demandé le 7 septembre 2022 dans Général
5 Réponses

Un opposant au régime / au gouvernement / à une réforme

Votre phrase :
De son vivant, c’était un opposant farouche à Mitterrand
Je comprends tout à fait la réaction de Prince : en effet il y a une grosse faute de syntaxe dans cette phrase, et la seule chose qu’elle signifie est que l’on parle du « vivant de l’opposant » !
On dira plutôt, « Du vivant de Mitterrand, il était l’un de ses plus farouches opposants« .
Et encore une fois, je rejoins Prince dans son raisonnement, à quoi sert « de son vivant » dans cette phrase ?
On s’oppose rarement aux hommes politiques après leur mort, non, qu’en pensez-vous ?…….
Ma suggestion :
C’était un farouche opposant à Mitterrand / l’un des plus grands détracteurs de Mitterrand

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 11 septembre 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.