RE: « Etait-ce une forme de […] à laquelle il ? » ou « Etait-ce à une forme de […] qu’il ? »

Répondu

Bonjour, la phrase suivante me pose un problème sans que je parvienne à trancher :

Était-ce une forme de copinage à laquelle il se prêtait ?

 

Ne devrait-on pas dire :

Était-ce à une forme de copinage qu’il se prêtait ?

Pourtant celle-là non plus ne me paraît pas bien formulée.

Ou :

Était-ce à une forme de copinage auquel il se prêtait ?

Dans la première phrase, le « laquelle » fait référence à « forme », mais cela me fait étrange quand même.

Pouvez-vous m’éclairer ? Y a-t-il une règle qui m’échappe ou la phrase est-elle tout simplement correcte ?

Merci d’avance.

Alvieni Débutant Demandé le 2 août 2022 dans Général
3 Réponses
Meilleure réponse

1 Était-ce une forme de copinage à laquelle il se prêtait ?
2 Était-ce à une forme de copinage qu’il se prêtait ?
3 Était-ce une forme de copinage à quoi il se prêtait ?
Les trois phrases ont le même sens. En 1 et en 3 on rapproche la préposition « à » du pronom relatif qui peut avoir une forme composée ou qui peut être tonique, en 2 la préposition est éloignée du pronom relatif qui a une forme atone

3 Était-ce une de copinage à quoi il se prêtait ?
4 Était-ce à une forme de copinage auquel il se prêtait ?
Cette fois-ci l’antécédent n’est plus « forme » mais « copinage »
Remarque : la phrase 3 ne permet pas de savoir quel est l’antécédent (mais ce n’est souvent pas important).

Tara Grand maître Répondu le 2 août 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.