RE: Est-ce que la deuxième personne du présent de l’indicatif du verbe confier se prononce de la même manière que l’imparfait ? autrement dit, est-ce que le deuxième i du mot confiions est-il prononcé dans l’imparfait ? et qu’en est-il pour des verbes comme assaillir, supplier, réfugier, est-ce qu’on prononce le deuxième i de l’imparfait aussi ou non ?

confions, confiions réfugiez, réfugiiez, suppliez, suppliiez, supplions suppliions, etc.

uraeus Débutant Demandé le 23 septembre 2021 dans Général
2 Réponses

Extraits de ce document qui traite de cette question, la conclusion :

« En ce qui concerne la description à proprement parler des terminaisons -ions et -iez, il apparaît clairement que pour certains locuteurs, le [jj] géminé est une variante emphatique de la marque [j] de l’imparfait de l’indicatif et du présent du subjonctif — non seulement pour les verbes du type JOUER (vous jouiez [vu ʒujje]), mais probablement aussi pour les autres (vous cueilliez [vu kœjje], vous noyiez [vu nwajje], vous copiiez [vu kɔpijje]). Les formes en -ions et -iez des verbes du type SCIER / COPIER peuvent donc avoir jusqu’à trois variantes, p. ex. [kɔpje], [kɔpije] et [kɔpijje]. La première — la plus usuelle dans la langue spontanée — reflète la planification phonologique /kɔpjje/ formée (en termes morphématiques) du radical /kɔpj-/ suivi de /-je/, alors les deux autres sont formées à partir d’un autre radical /kɔpi-/, suivi respectivement de /-je/ et de /-jje/. »

Et un tableau qui récapitule les prononciations réalisées par des locuteurs natifs :

phil-en-trope Grand maître Répondu le 23 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.