RE: Épanode avec un seul mot ?

Bonsoir,

Je cherche le nom d’une figure de style que l’on retrouve dans ce type de phrase :

Ces gens-là sont remarquables ; remarquables par leur talent, remarquables par leur humilité.

J’avais au début pensé à une épanode mais après quelques recherches, il m’a semblé que ce procédé caractérisait plutôt le « développement » de DEUX mots, et non un seul :

Il a une force et un courage ; une force qui lui vient de son père, un courage qui lui vient de sa mère.

J’ai aussi pensé à l’épizeuxe, mais elle ne caractérise que la juxtaposition des mots, pas le fait que l’on développe leur sens après.

J’ai découvert l’existence de l’hypozeuxe (un peu comme l’anaphore) mais elle ne prend pas en compte la première occurence du mot.

J’ai enfin pensé à une sorte de double anadiplose, je ne sais pas si c’est possible sachant que la phrase ne se termine pas après le premier « remarquable », il y a seulement un point-virgule… Et puis je ne sais pas si la double reprise du mot peut être considérée comme une anadiplose…

J’aurais besoin de vos conseil. J’aimerais bien trouver autre chose que « répétition », s’il existe un terme approprié…

Bonne soirée.

Dor4 Maître Demandé le 9 novembre 2020 dans Question de langue
3 Réponses

Il me semble que ce passage devrait répondre à votre question :

L’épanadiplose est une figure de répétition affectant la position syntaxique
[…]
Plus spécifiquement, l’épanadiplose est la reprise en fin de phrase d’un mot, voire d’une locution située au début de proposition. La figure concerne donc le niveau phrastique,
[…]
L’épanadiplose est signalée, pour Nicole Ricalens-Pourchot, par l’usage de « deux propositions juxtaposées, séparées par une virgule ou un point virgule »10 ; elle est, par conséquent, note Georges Molinié, une « figure microstructurale », car elle n’affecte que les limites de la phrase, et ne joue donc, à la fois, que sur l’élocution et la construction
[…]

Combinaison avec d’autres figures

On confond parfois l’épanadiplose avec l’épanalepse, qui consiste à répéter un même mot ou un même groupe de mots à l’intérieur d’une même phrase : « Le temps s’en va, le temps s’en va, ma Dame » — Pierre de Ronsard, Sonnet à Marie

Cependant, ces deux figures, ainsi que celle de l’anadiplose sont souvent utilisées de manière conjuguée comme dans cet extrait de Rhinocéros (acte I) d’Eugène Ionesco :

« Oui, j’ai de la force, j’ai de la force pour plusieurs raisons. D’abord j’ai de la force parce que j’ai de la force, ensuite j’ai de la force parce que j’ai de la force morale. J’ai aussi de la force parce que je ne suis pas alcoolisé. »

Épanadiplose — Wikipédia

Tara Grand maître Répondu le 10 novembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.