RE: Entrée « libre » et gratuite

Dans l’expression « entrée libre et gratuite » que l’on entend souvent à propos d’un concert ou une exposition, que signifie au juste le terme « libre » ?

Est-ce qu’il sous-entend nécessairement l’absence de réservation et/ou que l’entrée peut se faire au gré des envies de chacun et/ou qu’il n’y a pas de restriction quand au public (âge, statut, etc) ?

Mes recherches dans différents dictionnaires ne m’ont pas permis de trouver de réponse satisfaisante. Si vous avez une source fiable à me proposer (pour cette acception du mot « libre » ), je suis preneur !

sprin9 Amateur éclairé Demandé le 14 juillet 2021 dans Question de langue
3 Réponses

Ou bien :

« Alain a dit…A une époque (avant 1960 environ en France) la place laissés aux clients dans les petits magasins était très limitée, c’était souvent une bande étroite devant un comptoir, et la plupart des marchandises était rangée dans des placards ou des arrière-boutiques. On entrait pour acheter un produit précis que l’on demandait au vendeur situé derrière le comptoir -vendeurs, qui, à l’époque, étaient nombreux.
On peut dire que la situation du vendeur et de l’acheteur n’avait guère changée depuis le moyen âge.

Pour imiter les Grands magasins et Supermarchés qui étaient en plein essor – et limiter aussi le nombre de vendeurs – les petits commerces ont agrandi leurs surfaces de vente et mis en exposition la quasi totalité de leur marchandise.

Ces magasins, d’un nouveau genre, arboraient ce panneau « Entrée Libre » pour signaler que l’on pouvait entrer, simplement pour regarder.

Il faut remarquer, qu’actuellement, il est encore difficile d’entrer dans certains magasins, simplement pour « regarder », sans être regardé d’un oeil soupçonneux, en particulier les commerces de luxe qui ont souvent conservé la configuration ancienne. »

Avis confirmé par de nombreux internautes.

Prince Grand maître Répondu le 14 juillet 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.