RE: En réponse à une collègue : Je suis bien rentré chez moi; je te remercie de t’être inquiétée? Je te remercie de t’en être inquiété?

En réponse à une collègue : je suis bien rentré chez moi; je te remercie de t’être inquiétée? Je te remercie de t’en être inquiété?

pcharvein Érudit Demandé le 28 octobre 2021 dans Accords
8 Réponses

On ne remercie pas quelqu’un d’avoir été inquiet, d’avoir eu peur. On s’en désole.
En revanche on remercie quelqu’un de s’être préoccupé de savoir si on est arrivé sans encombre.
—> je suis désolé que vous vous soyez inquiété pour moi et vous remercie de vous être inquiété de savoir qi je suis bien rentré.
Bien sûr, la répétition du verbe n’est pas heureuse mais cet exemple montre bien les deux sens du mot.
C’est donc le premier verbe « je vous remercie » qui ne convient pas avec le verbe s’inquiéter sans complément, ou cette absence de complément qui ne convient pas. Il faut choisir.

Le TLF justement souligne la différence de sens entre les deux constructions du verbe.
Que je répète ici :
S’inquiéter : se faire du souci pour quelqu’un, pour quelque chose. Synonymes :  se faire du mauvais sang, se tracasser
S’inquiéter de : se préoccuper de, porter de l’intérêt à quelqu’un, à quelque chose.

 

Tara Grand maître Répondu le 29 octobre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.