RE: « […] emmitouflés dans leur burnous. »

Bonjour,

Une question du même acabit que celle que j’ai posée hier :

Pourquoi dit-on :

« Ils sont emmitouflés dans leur manteau / leur veste / leur burnous »

alors que ces personnes ne sont pas emmitouflées dans un seul vêtement tous à la fois, mais que chacun d’eux possèdent son propre manteau/veste/etc… ?

Si je dois me fier à ma logique, je dirais plutôt : « Ils sont emmitouflés dans leurs manteaux / leurs vestes / leurs burnous. »

Merci.

Désolé, mais je risque de poster souvent au cours de ces prochaines semaines, je suis en plein perfectionnement de mon orthographe, donc j’ai besoin d’avoir un maximum d’aide, et ce site me semble assez fiable pour que je puisse me reposer sur les réponses de ses membres.

GD Amateur éclairé Demandé le 7 juillet 2022 dans Accords
4 Réponses

1. Dictionnaire de l’Académie française : (S)EMMITOUFLER

= (S’)envelopper d’un ou de plusieurs vêtements.

« Envelopper de vêtements chauds et doux. Elle emmitoufla son enfant jusqu’au cou. Pron. S’emmitoufler dans un manteau, une pelisse.

 

2. Académie française. Langue française. Questions de langue.

« Leur chapeau ou leurs chapeaux ? (sommaire)

L’usage des meilleurs auteurs hésite entre le singulier et le pluriel (pour le nom et pour le possessif) lorsqu’un nom désigne une réalité dont plusieurs « possesseurs » possèdent chacun un exemplaire : on considère tantôt l’exemplaire de chacun, tantôt l’ensemble des exemplaires. Ainsi : « Mes compagnons, ôtant leur chapeau goudronné […] » (Chateaubriand) ; « Les deux lords […] ôtèrent leurs chapeaux » (Hugo) ; « trois avaient déjà retrouvé leur femme » (Chamson) ; « deux de mes amis et leurs femmes » (Arland). »

 

Prince Grand maître Répondu le 7 juillet 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.