RE: elle n’en demeure pas moins + locution

Répondu

Bonsoir,
Que pensez vous de l’acceptabilité de la phrase suivante:  » bien qu’elle tire ses origines de préceptes antiques, elle n’en demeure pas moins en vigueur »  ? Est ce que l’expression  » Il / elle n’en demeure pas moins » peut être suivie d’une locution telle que  » en vigueur ».
Merci pour vos réponses.

rianeseoul Amateur éclairé Demandé le 6 novembre 2020 dans Question de langue
3 Réponses
Meilleure réponse

La locution « en vigueur » n’appartient pas exclusivement au langage juridique.
Elle est  adjectivale  et a le sens approximatif de « existant » et peut donc être épithète:  c’est un usage en vigueur dans ces régions ou attribut :  cet usage est en vigueur dans ces régions.

Il n’y a aucun problème à écrire :
Bien qu’elle tire ses origines de préceptes antiques, la rhétorique d’Aristote n’en demeure pas moins en vigueur.

La locution restrictive « il n’en demeure pas moins que  » a le sens de « malgré tout », « néanmoins ».
—> Bien qu’elle tire ses origines de préceptes antiques, la rhétorique d’Aristote demeure néanmoins en vigueur.
Il s’agit d’une locution adverbiale qui est parfaitement dans son rôle auprès d’un adjectif donc, de la locution adjectivale « en vigueur » (attribut).

Tara Grand maître Répondu le 7 novembre 2020

« La locution « en vigueur » n’appartient pas exclusivement au langage juridique. »

Je n’ai pas dit le contraire. Au contraire (cf. mon « surtout »).
Je voulais seulement savoir ce que représentait le pronom « elle » pour être sûr que « en vigueur » était approprié en l’espèce.

« Il n’y a aucun problème à écrire :
Bien qu’elle tire ses origines de préceptes antiques, la rhétorique d’Aristote n’en demeure pas moins en vigueur. »

Oui, bien sûr.

le 7 novembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.