RE: Doyen de faculté

Bonjour,
J’aimerais savoir ce que vous pensez de l’accord du titre universitaire de Doyen. C’est à dire le nom donné aux directeurs d’unité de formation et de recherche.
Le nom commun Doyen s’accord-t-il au féminin ? On entend communément des phrases du genre « Le docteur Christine V. est le doyen de la faculté ».
Qu’en pensez-vous?

Moi_42 Débutant Demandé le 18 janvier 2021 dans Accords
2 Réponses

Bonjour,

L’appellation « doyen » a officiellement disparu depuis 1968, en France. Elle s’est toutefois maintenue, par tradition notamment, dans certaines universités pour désigner le directeur d’une U.F.R. 

« Certains dictionnaires ont féminisé cette appellation ; d’autres, non. Par ex., le grand Robert écrit

Madame le professeur X, doyenne de la faculté de droit.

© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

Mais l’Académie française ne l’a pas féminisé, comme on pouvait s’y attendre :

« II. Nom masculin. »
[…]
« 2.  ENSEIGNEMENT. Jusqu’en 1968, professeur désigné par élection et chargé, dans chacune des facultés d’une université, de fonctions administratives et directoriales. Le doyen de la faculté des sciences. Doyen honoraire. Elle est doyen de la faculté. Madame le doyen. Aujourd’hui. Nom parfois donné au directeur d’une unité de formation et de recherche. »

Rem. : L’article du  TLFi a été rédigé avant l’intervention du guide d’aide pour la féminisation des noms de métiers, titres et grades. Ses ex. sont anciens. Il n’est pas actualisé. Son supplément (tome 17) n’a jamais été publié.
Dès lors, on ne peut pas savoir si, aujourd’hui, il féminiserait « doyen ».
TLFi  (pour info) :
« 2. Homme ou femme qui administre et dirige une faculté. Doyen de la faculté des lettres, des sciences. Le clan des universitaires a mis en avant la candidature du doyen de la faculté des lettres : quinze voix de perdues, pour le moins (Martin du G.Thib.,Pénitence, 1922, p. 720).Un monsieur bien habillé qui lui demanda où se trouvait la maison du doyen de la faculté de droit (GreenJournal,1946, p. 236). »

Si j’avais à parler à ou de  un(e) responsable d’U.F.R., je suivrais la tradition si elle existe. Sinon, j’emploierais l’appellation officielle (éventuellement adaptée : féminisée et/ ou abrégée : ex. : Madame la Directrice, / Comme suite à votre lettre du…).

Prince Grand maître Répondu le 18 janvier 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.