RE: dit(e) de entre guillemets

Bonjour,

Lorsque l’on écrit par exemple « une stratégie dite d’échec », « une loi dite de 1946 », doit-on mettre d’échec et de 1946 entre guillemets ?

Je vous remercie.

zisa Amateur éclairé Demandé le 11 avril 2022 dans Question de langue
5 Réponses

Joëlle a raison :
Les guillemets d’ironie marquent la distance, l’ironie, le mépris que l’auteur veut montrer vis-à-vis de ce qu’il cite. Ils ont un pouvoir de distanciation et indiquent les réserves de l’auteur par rapport à un mot ou à une expression.

Le linguiste Jacques Drillon écrit : « Les guillemets ont deux fonctions principales : on les emploie pour citer, mais on les emploie aussi pour se désolidariser de ce qu’on dit, pour ajouter une distance, une nuance d’ironie ou d’étrangeté. »
(Extraits de Wikipédia)
Lorsque vous écrivez  une stratégie dite d’échecune loi dite de 1946, vous ne mettrez des guillemets que si vous prenez de la distance avec ces appellations. Si vous les prenez à votre compte, les guillemets n’ont pas lieu d’être, ce qui semble bien être le cas ici.

Exemples de Linguee et Reverso :
Les réponses allergiques font intervenir le phénomène dit de sensibilisation.
marchandises transformées vers les pays tiers et l’utilisation des produits de ces pays admis au régime dit «de perfectionnement».
L’accent a été mis sur le capital social dit de liaison.
[…]à travers une révision radicale du système dit de « comitologie ».

Tara Grand maître Répondu le 12 avril 2022

Quelle page du Drillon ? J’ai les deux éditions  (1990 et 1991).

Deux fonctions  « principales »…

Le Linguee notamment fait de nombreuses fautes.

le 12 avril 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.