RE: Différence entre « questionner » et « interroger

Bonjour à toutes et à tous.

Je voudrais savoir s’il y avait des différences entre « questionner » et « interroger », de même qu’entre « se questionner » et « s’interroger ».
Et quelles prépositions doivent accompagner ces verbes ? (sur, pour..)

Cordialement

DavidAzz Érudit Demandé le 5 décembre 2019 dans Question de langue
2 Réponses

Bonjour David,

Questionner a pour complément la personne à qui s’adresse la demande ou les demandes ; il indique la curiosité, le désir de connaître : L’espion questionne les gens.
Interroger suppose une certaine autorité, le droit de faire parler, en général dans le but de juger : on interroge un élève questionner un prévenu.
Source : René Bailly,  Dictionnaire des synonymes de la langue française, Larousse, ouvrage couronné par l’Académie française.

S’interroger   = s’interroger les uns les autres  (pron. réciproque) ou s’interroger soi-même (pron. réfléchi), se poser des questions, descendre en soi-même. Cf. Le Grand Robert.

Se questionner  = 

Pron. Se questionner soi-même. Se questionner (les uns les autres).

© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française

Questionner  ou interroger sur (tel sujet…)

Questionner ou interroger pour (connaître la vérité).

Etre questionné par (le magistrat instructeur…)

Sinon on  questionne ou interroge qqn., à propos de qqch.

Prince Grand maître Répondu le 5 décembre 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.