RE: Constructions et accords

Répondu

Bonjour,

Je m’interroge sur des problèmes d’accord et de construction dans ces phrases :

1. En tant que Français (français ?), j’avais prévu tout autre chose, mais, entre nous, c’était dispute(s ?) sur dispute(s ?) [Tout est bien adverbe dans cette phrase ?]

2. Construction de l’expression « jurer ses grands dieux » : Elle jura ses grands dieux qu’elle n’avait pas volé la montre (OU : ne pas avoir volé la montre ?)

3. J’ai trouvé cette phrase dans un roman : Elle opine gravement sans répondre. Or, Opiner signifie « donner son avis, énoncer son opinion ». Comment peut-on donner son avis sans répondre ? Faudrait-il plutôt rédiger : elle opine gravement du chef (du bonnet) sans répondre (?)

4. Je suis fasciné par l’énergie que mobilisent les ingénieurs à (pour ?) investir des millions dans la mise au point de cette voiture électrique.

Merci pour vos réponses.

Marisa Grand maître Demandé 4 jours auparavant dans Général
2 Réponses
Meilleure réponse

En tant que Français, j’avais prévu tout autre chose, mais, entre nous, c’était dispute sur dispute. Je pense que même sans déterminant, c’est un nom commun, une qualité – sans adverbe de degré, on peut éliminer la piste adj.
==>majuscule quand il s’agit du nom désignant une personne (un Français vivant à Paris)
Luc est un Français – Luc est français

Tout autre chose : tout est adverbe.

Dispute sur dispute : singulier, il me semble que le sens est « une dispute après l’autre en continu mais une à la fois » .

Elle jura ses grands dieux qu’elle n’avait pas volé la montre.  Jurer est plus souvent suivi par « que »

Je suis fasciné par l’énergie que mobilisent les ingénieurs pour investir des millions dans la mise au point de cette voiture électrique.
On consacre son énergie à investir.

Elle opine gravement sans répondre. En effet, bizarre de donner son avis sans répondre…Sauf que « opiner de…  » est un peu familier, surtout si bonnet…La tête est plus correct.

joelle Grand maître Répondu 4 jours auparavant
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.