RE: Concordance des temps présent/passé

Bonjour.

Dans un roman, j’ai lu ceci : « Elle s’étire. Elle s’interroge. Que s’était-il passé hier ? Ce qui ne devait être qu’une soirée tranquille entre amis s’était transformé en bataille rangée. »

Je suis surprise de l’association des temps dans ce passage. J’aurais écrit : « Elle s’étire. Elle s’interroge. Que s’est-il passé hier ? Ce qui ne devait être qu’une soirée tranquille entre amis s’est transformé en bataille rangée. »

Qu’en pensez-vous ?

Merci d’avance !

Valerie Membre actif Demandé le 12 avril 2022 dans Conjugaison
2 Réponses

Il y a effectivement une grosse rupture entre d’une part les phrases 1 et 2 et d’autre part les phrases 3 et 4. Elle est voulue par l’auteur.
Une phrase serait incorrecte si la proposition 3 dépendait syntaxiquement de la proposition 2, auquel cas il faudrait écrire soit « elle se demande ce qui s’est passé hier » soit « elle se demandait ce qui s’était passé la veille ».
Mais chaque phrase est une nouvelle phrase, et il n’y a jamais aucune correspondance des temps syntaxique à appliquer entre deux propositions dont l’une ne dépend pas syntaxiquement de l’autre. Les quatre phrases sont syntaxiquement correctes.
Votre question concerne donc le style de l’auteur.
À l’évidence, les phrases dans ce roman enchaînent deux points de vue. Celui de l’auteur observateur qui décrit au présent (elle s’endort et bientôt rêve). Et celui qui quand il se met dans la tête du protagoniste de son roman vit sa journée au passé et s’interroge sur la veille au plus-que-parfait (où était cet homme qu’elle avait vu la veille ?).
Si vous nous montrez quelques phrases isolées, on verra comme vous une absence de concordance des temps, mais sur la durée d’un roman, il est tout à fait possible que l’auteur réussisse, par ce procédé littéraire, à nous mener où il le souhaite, avec une alternance de descriptions factuelles au présent et de pensées subjectives du héros au passé. Si ça ne fonctionne pas, alors l’auteur aura raté son coup, mais il aurait eu tort de ne pas essayer.

Pie Érudit Répondu le 12 avril 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.