RE: C’est le / un rire nerveux de A qui

Bonjour,

« La promesse de sang » de Suzanne Roy :

Isabelle parle à Alexander, elle est enchantée par la discussion.

C’est le rire nerveux de Gaby qui me rappelle que je suis dans la caféteria de l’école.

Pourriez-vous m’expliquer pourquoi on emploie l’article défini ici ?

Merci

Automne Grand maître Demandé le 16 mai 2021 dans Général
2 Réponses

Bonjour Automne,

C’est un rire nerveux de A qui : l’auteur désignerait un seul éclat de rire.

C’est le rire de A qui : l’auteur désigne le rire de Gaby en général, sa façon de rire.
Prince Grand maître Répondu le 16 mai 2021

Merci, Prince. J’avais l’impression que l’article indéfini était aussi correct. 🙂 Je le préfère même ici.

le 16 mai 2021.
« Dure journée pour Isabelle! En retard pour l’école, les vêtements subitement trop petits et le bruit qui l’agresse? Tout s’illumine lorsqu’elle fait la rencontre d’Alexander Donahue. C’est le coup de foudre, il n’y a pas d’autres explications! C’est qu’on lui a caché bien des choses: ses origines, son âge, son nom et leurs fiançailles ! Un pacte scellé à sa naissance par une promesse de sang qui rend le parfum d’Alexander irrésistible.  »

Je m’arrête là, car je ne veux pas trop déflorer le roman si vous le lisez !  🙂

le 16 mai 2021.

🙂

le 17 mai 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.