RE: aucun(s) frais

Bonjour,
Je sollicite à nouveau votre précieuse aide pour cette phrase, dont je ne peux modifier la formulation:

  1. Aucun frais de location d’un véhicule de remplacement n’a été pris en charge par votre mutuelle.
  2. aucuns frais de location d’un véhicule de remplacement n’ont été pris en charge par votre mutuelle.

D’avance merci. Cordialement.

LIBANE Amateur éclairé Demandé le 14 juin 2021 dans Accords
2 Réponses

Ecrire « aucuns frais de location… »

1. Le Bon usage, édition actuelle, 
« Aucun et nul sont le plus souvent au singulier, mais le pluriel est loin d’être rare dans la langue écrite. 

a)Le pluriel est généralement admis devant des noms qui s’emploient uniquement (ou surtout) au plur. et devant des noms qui prennent au pluriel un sens particulier :

Il ne fait aucuns frais inutiles (Martin du G.Devenir !Pl., p. 190). »

« Selon Martinon (p. 165), l’usage de aucun au pluriel est rarement utile, et rien n’empêche même d’écrire Je n’ai fait aucun frais , c’est-à-dire logiquement aucun des frais que j’aurais pu faire. — Cette opinion force le sens naturel de l’expression […] »


Le Bon usage, dernière édition.

2. Le Dictionnaire se l’Académie française 

« I. FRAIS

nom masculin pluriel

1. Ensemble des sommes déboursées en vue d’un objet déterminé ; dépenses. Menus frais. Avoir beaucoup de frais. Participation aux frais. Les frais d’impression, d’expédition, de distribution d’un quotidien. Frais de transport, de déplacement. Supporter les frais d’une réparation. Frais professionnels, liés à l’exercice d’une profession. Frais de représentation. Note de frais, document attestant les dépenses engagées par une personne envoyée en mission et lui permettant d’en obtenir le remboursement. Faux frais, voir Faux I. MARQUE DE DOMAINE :ÉCONOMIE. Les frais généraux d’une entreprise, l’ensemble de ses dépenses de fonctionnement. Réduire les frais généraux. Frais fixes, frais variables. Frais financiers, charge que représente le coût des capitaux empruntés. – MARQUE DE DOMAINE :DROIT. Se dit de toute dépense qu’occasionne une procédure, un acte prescrit par la loi, etc. Les frais d’un procès. Être condamné aux frais et dépens. Frais d’huissier, de greffe. Frais d’enregistrement, de timbre. Frais de vente. Avertissement sans frais, avis enjoignant au contribuable à acquitter son impôt, sans le soumettre à aucune pénalité, et fig., mise en garde, menace.

2.  Loc. À peu de frais, en dépensant peu ou, fig., sans se donner beaucoup de peine. Il avait acquis de la réputation à peu de frais. À moins de frais, à moindres frais ou aux moindres frais, en dépensant moins ou, fig., en se donnant moins de peine. Il y a moyen de se faire connaître à moins de frais. À grands frais, en dépensant beaucoup. Un spectacle donné à grands frais. À frais communs, à frais partagés, en payant chacun sa part des dépenses. Tous frais payés, l’ensemble des dépenses étant pris en charge ; sans aucune dépense supplémentaire. Des vacances tous frais payés. Aux frais de, les dépenses étant assurées par. Une réparation faite aux frais du locataire. Un ouvrage édité aux frais de l’auteur. Fam. Aux frais du contribuable, en disposant de l’argent public. Pop. et iron. Aux frais de la princesse, sans bourse délier, aux dépens de l’État et, par extension, d’une collectivité, d’une entreprise. Voyager aux frais de la princesse.

3.  Expr. Faire les frais de quelque chose, en supporter le coût ou, fig., les conséquences fâcheuses. Il a fait les frais de cette aventure. Faire les frais de la conversation, au sens actif, y prendre la part principale ; au sens passif, en fournir, pas toujours favorablement, le principal sujet. Faire les premiers frais, dans une rencontre, une correspondance, faire les avances, les premiers pas. Faire des frais, dépenser beaucoup et, fig., se donner de la peine. Il a fait beaucoup de frais pour lui être agréable. Retirer ses frais (vieilli), rentrer dans ses frais ou, fam., faire ses frais, retrouver les sommes engagées, ne faire ni bénéfice ni perte. En être pour ses frais, perdre les sommes qu’on avait engagées dans quelque affaire et, fig., avoir perdu sa peine, ne pas avoir atteint son but. »

« ▪ Fam. Se mettre en frais, faire de grandes dépenses et, fig., déployer beaucoup d’efforts pour réussir ou pour plaire. Il s’est mis en frais pour les recevoir. Ne vous mettez pas en frais pour moi. Se mettre en frais d’imagination. Arrêter les frais, mettre un terme aux dépenses engagées dans une affaire dont l’échec est probable et, fig., cesser de faire des efforts inutiles. Recommencer sur nouveaux frais, recommencer quelque chose comme si rien n’avait été fait. »

3. « Aucun / Aucuns

L’adjectif indéfini Aucun utilisé avec une valeur négative dans une phrase à la forme négative ou dans une réponse elliptique (Cela n’a aucun sens ; Il n’a aucune raison de se plaindre ; Avez-vous des ennemis ? Aucun.) s’accorde en genre mais peut également, quoique rarement, s’accorder en nombre : c’est le cas lorsqu’il est employé avec un nom qui n’a pas de singulier ou avec un nom dont le sens n’est pas identique au singulier et au pluriel.

On écrira par exemple Ces prestations n’ont entraîné aucuns frais supplémentaires et Ils n’ont engagé aucunes représailles (frais et représailles ne s’emploient pas au singulier), Aucuns travaux ne seront réalisés dans l’immeuble (travail et travaux n’ont pas le même sens), La couturière a travaillé sans aucuns ciseaux. »

 

 

 

 

Prince Grand maître Répondu le 14 juin 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.