RE: Après s’être battu …

Bonjour, et tout d’abord veuillez m’excuser si ma question fait, comme je le pense, doublon avec un exemple sans doute déjà donné par  quelqu’un :  je ne vois pas de zone « mot clef » qui permette de voir si la question a déjà été posée.

Alors voilà mon petit souci :
je lis un petit et fort bien écrit  fascicule sur les Vikings, et comme la langue y est de qualité, je me dis que l’auteur a sans doute raison,. Malgré tout, j’aimerais votre avis.
L’auteur dit « Après s’être battu, ils… »
J’aurais écrit « battus », mais du coup je réfléchis, et je me dis que si j’écris « Après s’être battus » (avec un S) ça veut peut-être dire que chacun s’est frappé lui-même (sur le même principe que « ils se sont regardé ou Ils se sont regardés)
==>
Ils se sont battu = ils se battent les uns les autres
Ils se sont battus = chacun se bat lui-même
?
Un grand merci pour votre éclairage !
Bonne journée
Emsi

Emsi Amateur éclairé Demandé le 7 février 2021 dans Accords
5 Réponses

Encore moi, et désolée, car je voulais modifier ma question, mais j’ai beau cliquer sur le petit crayon « modifier », ça m’amène à la présente  zone « réponse », impossible d’arriver sur mon message initial.
C’était juste pour dire que j’avais trouvé la zone Mot clef… tout en bas du formulaire où on pose la question  ! Je la cherchais plutôt en haut de la page générique forum, ou à la limite, en haut de la page Formulaire, histoire de chercher AVANT de poser la question, mais mon sens de la logique est peut-être particulier -:)

Je voulais également rectifier mon exemple « regardé/regardés », mais vous l’aurez fait de vous-mêmes…
Bref, doublement désolée, mais ma question initiale reste valable.
Donc… toujours merci !
Emsi

NB : ce présent message aurait dû logiquement se trouver juste après ma question, car je l’avais envoyé aussitôt après. Il est donc antérieur à la réponse de Joëlle. Je le précise pour éviter toute confusion.

Emsi Amateur éclairé Répondu le 7 février 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.