RE: Accord par syllepse ?

Répondu

Il s’agit d’une femme officier.

Puis-je écrire en faisant l’accord avec l’idée de « femme officier » ?

L’officier préférée de Sébastien.

Question subsidiaire : est-ce ce qu’on appelle « accord par syllepse » ou non ?

alain1979 Érudit Demandé le 2 novembre 2021 dans Accords
1 Réponses
Meilleure réponse

Si l’on considère officier comme un substantif épicène* = dont la forme ne varie pas en genre : un officier / une officier (comme on a par exemple : un élève, une élève), alors on accorde logiquement l’adjectif en genre et en nombre avec le substantif qu’il complète (on n’est donc pas en présence d’un accord sylleptique, mais d’un accord tout à fait grammatical).

Si officier est considéré comme un substantif uniquement masculin, l’accord sylleptique de l’épithète parait difficilement acceptable : une grand victime / une victime étranger = inacceptable.

 

 

* a priori, ce n’est pas encore enregistré par les dictionnaires de référence (Larousse, Robert, Académie, Tlfi), mais on trouve des occurrences, y compris sur des sites officiels :

Un ou une Officier de Police Judiciaire (OPJ), mène des enquêtes de terrain sous l’autorité du ministère de l’intérieur.

Et Wiktionnaire en fait état :

officier \ɔ.fi.sje\ masculin (pour une femme, on peut dire : officier,

phil-en-trope Grand maître Répondu le 2 novembre 2021

Grand merci, cher Phil-en-trope de votre réponse précise et claire. C’est noté : je ne vais pas accorder car je vais considérer « officier » comme un substantif uniquement masculin. Merci encore ! A.

le 2 novembre 2021.

De rien alain1979 ! 🙂

le 7 novembre 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.