RE: Accord ou non ?

Bonjour,

Je sais que  l’on doit se poser la question « qui/quoi ? », ou « à qui/à quoi/de qui/de quoi ? » lorsque l’on souhaite connaître la règle de l’accord.

Mais dans un verbe pronominal du type « s’acharner sur quelqu’un/quelque chose » doit-on appliquer la même règle puisqu’il y a une préposition ?

Si j’écris : « Elle s’est acharnée sur ce sac de frappe pour se vider la tête. », cela me semble correct.

Mais le fameux exemple « Les reines se sont succédé « vient me troubler un peu puisque l’on dit « succéder à quelqu’un », et « s’acharner sur quelqu’un/quelque chose ».

Merci.

Trobador Érudit Demandé 6 jours auparavant dans Accords

Un complément d’objet direct comme son nom l’indique n’est pas introduit auprès du verbe par une préposition : il est construit directement : elle porte une valise
Les autres compléments du verbe ont besoin d’une préposition
– le complément d’objet indirect toujours : il pense à sa compétition – elle parle de son voyage
le complément d’agent, toujours : elle est aidée par ses amis
– le complément circonstanciel : il va à Lyon (lieu) – il dort depuis deux heures  (temps)- elle ment à cause de lui (cause), etc.
Il arrive que le  complément circonstanciel de temps n’ait pas de préposition, donc attention de ne pas le confondre avec un COD : elle lit le soir (CC temps) / elle lit le journal (COD)

6 jours auparavant.
3 Réponses

Merci pour votre confirmation.

Trobador Érudit Répondu 6 jours auparavant
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.