RE: accord d’un ensemble

Répondu

Bonjour,

j’ai un petit soucis, je n’arrive pas à savoir comment accorder le mot  « correspondant » dans cette phrase :

L’ensemble des fiches correspondant aux travaux

Le mot « correspondant » doit-il être mis au féminin pluriel?

justine11089 Débutant Demandé le 16 avril 2021 dans Général
2 Réponses

Votre morceau de phrase n’a pas de sens précis pour moi. Les travaux, c’est quoi les travaux ? ça n’existe pas dans l’absolu. Les travaux à réaliser concrètement ? La méthode pour réaliser les travaux ? C’est comme demander ce que veut dire « une fiche de travaux ». Reconnaissons que ça ne veut rien dire. Pour le mot « correspondant », vous devez développer. Si vous voulez dire « adapté » ou « conforme », c’est un adjectif qu’on accorde (pour ces travaux, sélectionnez la fiche correspondante). Est-ce qu’en renvoyant le mot « travaux » derrière le mot « correspondant », on considère obligatoirement que « aux travaux » est un complément de verbe, et que « correspondant » ne peut donc pas être un adjectif ? Et pourtant, dans « la fiche adaptée aux travaux », les fiches « propres aux travaux réalisés »on accorde bien.

Les fiches ont-elles une fonction d’agent syntaxique dans votre histoire ? Les fiches opèrent-elles ? Peuvent-elles être le sujet d’une phrase avec un verbe transitif direct ?
— Les fiches résumant les travaux à réaliser (elles les résument, elles ne sont pas résumantes).
— Les fiches expliquant les travaux à réaliser (elles les expliquent, elles ne sont pas expliquantes).
Alors, même avec un verbe transitif indirect, il s’agira encore d’un verbe conjugué au participe présent :
— Les fiches correspondant aux travaux à réaliser (elles y correspondent).
— Les fiches venant de loin (elles en viennent).

Si la fiche n’est pas l’agent d’un verbe conjugué, peu importent les compléments du mot sur la fonction duquel on hésite, ce mot sera à considérer comme un qualificatif.
— Les fiches adaptées aux travaux.
— Les fiches correspondantes aux travaux.
— Les fiches descriptives des travaux.

Ces problèmes n’apparaissent que quand on ne sait pas ce qu’on veut dire et qu’on choisit d’utiliser des mots passe-partout pour le cacher. Généralement, le truc qu’on qualifie de « correspondant » n’est aucunement l’agent de la moindre correspondance, il n’en est que l’objet, et donc on accorde.

Merou Érudit Répondu le 17 avril 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.