Construction de « réapparaître » au passé antérieur

Je crois savoir que « réapparaître » se construit avec « être » aussi bien qu’avec « avoir » au passé antérieur.
Savez-vous dans quels cas utiliser l’un ou l’autre des auxiliaires ?

La phrase en question :
« En moins de trois mois, les piles de livres étaient réapparues (ou « avaient réapparu » ?) sur le plancher de ma chambre. »

CATHY LÉVY Grand maître Demandé le 24 février 2016 dans Conjugaison
Ajouter un commentaire
2 réponse(s)
 

Certains verbes intransitifs ou pris intransitivement se conjuguent avec avoir quand ils expriment l’action — et avec être quand ils expriment l’état résultant de l’action accomplie.
étaient réapparues : résultat
avaient réapparu : action

joelle Grand maître Répondu le 25 février 2016

Oui, en effet, cela semble logique.
Ce qui signifie que, à votre avis, il faudrait écrire « les piles de livres étaient réapparues », car ce ne sont pas les livres qui ont fait l’action de réapparaître, et que l’auteur exprime par là le constat d’un état ?

D’un autre côté, dans l’exemple proposé par Czardas « Après l’arrêt du traitement, les symptômes avaient réapparu », peut-on penser que les symptômes avaient fait l’action de réapparaître ?

le 25 février 2016.
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Paraître , apparaître, tout comme réapparaître, se conjuguent avec l’auxiliaire avoir.

Son innocence a paru dans tout son jour.

Néanmoins en matière d’édition le participe passé paru est accompagné de l’auxiliaire être.

Ce livre est paru le mois dernier.

Je vous propose donc d’utiliser l’auxiliaire avoir qui permet de situer un fait intervenu dans le passé.

Après l’arrêt du traitement les symptômes ont/avaient réapparu.

czardas Grand maître Répondu le 25 février 2016

Pas tout à fait d’accord avec vous, Czardas, ces verbes s’emploient bien avec l’un ou l’autre des deux auxiliaires, mais en effet selon certains critères.
« L’avion était enfin apparu / avait enfin réapparu, sortant des nuages »
« Il était apparu, au vu de l’enquête, que… »
« L’objet, qu’on croyait perdu, était réapparu / avait réapparu comme par enchantement »
Je penche plutôt pour la théorie de Joëlle, cela doit dépendre du contexte, selon qu’il s’agisse d’un état ou d’une action.
Pourtant, parfois, la frontière entre les deux est assez floue…

le 25 février 2016.

Je vous livre ma quête de renseignements.

Tous les temps composés du verbe paraître prennent l’auxiliaire avoir; mais la syntaxe est beaucoup moins claire quand il s’agit des temps composés du verbe apparaître.

On peut dire qu’il prend l’auxiliaire avoir quand il n’exprime que l’action, et l’auxiliaire être quand on veut faire entendre que l’objet apparu est resté en vue plus ou moins longtemps.

Dictionnaire grammatical ─ G. Younes

Voici ce que dit Larousse:

Il est apparu / il a apparu.
En principe, apparaître se conjugue, suivant le sens, avec avoir ou être.
 ─ Avec avoir pour insister sur l’action (des traces ont apparu à la surface),
─ Avec être pour insister sur l’état (les traces qui sont apparues à la surface y sont encore).

L’auxiliaire être tend cependant à remplacer l’auxiliaire avoir dans tous les cas.

le 25 février 2016.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.