verbes pronominaux…

Bonsoir,

dès que la réalité m’est apparu, je suis partie.

Je ne mettrais pas de E final car la réalité est apparu à qui ? à moi-même… donc COI… mais je ne suis pas certaine, j’aurais mis d’instinct un E

merci pour vos éclaircissements

leslecturesdemaryline Amateur éclairé Demandé le 10 mars 2022 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

dès que là réalité m’est apparue, accord avec le sujet.

jean bordes Grand maître Répondu le 10 mars 2022

ok, merci !
bon, il faut que je bosse mes verbes pronominaux alors…

le 10 mars 2022.

Oui, mais pas d’accent sur la.

Prince Grand maître Répondu le 10 mars 2022

Attention, ce n’est pas un verbe pronominal : Un verbe pronominal est toujours précédé d’un pronom personnel conjoint, soit un pronom de la même personne grammaticale que le sujet.

le 10 mars 2022.

ah ok !!!! Merci

le 11 mars 2022.

Inutile de réviser vos verbes pronominaux.
Il n’y a pas de verbe pronominal (ni de construction pronominale) dans votre phrase.
Le sujet et le pronom ne représentent pas la même personne, donc ce n’est pas pronominal.
L’auxiliaire être ne correspond pas ici à la transformation de l’auxiliaire avoir dans une construction pronominale.
Contentez-vous de conjuguer normalement : la réalité est apparue.
Ajouter ou non un complément (« me » pour « à moi ») n’a aucun effet sur la conjugaison : la réalité lui est apparue, la réalité m’est apparue…

Vous pensiez à un verbe se construisant avec l’auxiliaire avoir (j’ai obéi), auquel on ajoute un pronom COI (je lui ai obéi, je leur ai obéi…), et qui passe à la forme pronominale quand le COI représente la même personne que le sujet : je me suis obéi (j’ai obéi à moi-même) ; je me suis offert un livre (j’ai offert un livre à moi-même)… Mais ce n’est pas le cas ici.

Notez aussi qu’il est (ou il était) possible de conjuguer « apparaître » avec l’auxiliaire avoir, ce qui a pu participer à la confusion :
— la réalité a apparu, la réalité lui a apparu, la réalité m’a apparu…

Anonyme Débutant Répondu le 10 mars 2022

Merci beaucoup pour ces explications… C’est plus clair !

le 11 mars 2022.

Je ne comprends pas pourquoi les réponses de Jean Bordes et Feuillu ont obtenu des votes négatifs.
Et pourquoi celle de Prince (si on peut appeler ça une réponse… parfaitement inutile) n’en a pas obtenu………………
La réponse est peut-être dans ma question ?

En effet Maryline,

Cette tournure n’est pas pronominale, et s’accorde de la même façon que s’il n’y avait pas le COI « M », avec le sujet du verbe apparaître :
Dès que la réalité (m’) est apparue
Dès que les faits (me) sont apparus
Dès que le cauchemar (m’) est apparu

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 13 mars 2022

La forme pronominale serait :
La vérité s’est apparue (à elle-même) ce qui ne voudrait rien dire !

le 13 mars 2022.

merci beaucoup !!! Je comprends mieux !

le 13 mars 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.