trait d’union

Répondu

Bonjour,

j’ai un doute sur cette phrase. « un » n’est ici pour moi pas un article indéfini mais un pronom, il m’apparaît donc logique de le traiter en pronom et de le rattacher avec un trait d’union. Qu’en pensez-vous ?

C’est dommage que tu vendes tous tes livres.  Gardes-en-un !

Ivan Érudit Demandé le 7 novembre 2016 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

De toute façon, dans votre exemple, « un » ne peut être autre chose qu’un pronom (mis pour un livre, mais ce pourrait être deux ou mille).
Le second trait d’union est superflu et on écrit : « Gardes-en un ! »

Chambaron Grand maître Répondu le 7 novembre 2016

S’il est superflu c’est qu’il n’est point fautif si on le laisse, n’est-ce pas ?

Merci à vous.

Ivan Érudit Répondu le 7 novembre 2016

Non, vous ne devez pas le mettre.  Ce qui est inutile est souvent fautif…

le 7 novembre 2016.
Meilleure réponse

Bonjour Ivan.

Gardes-en un (livre).
Livre est sous-entendu, il s’agit d’une ellipse.
Un reste un article indéfini utilisé avec le pronom en. On ne doit pas mettre de trait d’union après en.

PhL Grand maître Répondu le 7 novembre 2016

Un est bien un pronom numéral car un adjectif est  rattaché à un nom.
Sinon, comment analysez-vous deux dans « Gardes-en deux » ? Deux n’est pas un article…

le 7 novembre 2016.

Oui Chambaron, deux est bien un adjectif numéral cardinal utilisé comme pronom (livre est sous-entendu). Car quand on dit deux, on est très précis, on exprime une quantité bien déterminée.

Un est aussi un adjectif numéral cardinal quand on souhaite parler d’un livre seulement et pas plus, on cherche à désigner une quantité. Mais un peut aussi être un article indéfini, parce que l’on veut simplement désigner une chose.
Veux-tu manger une pomme ? Il s’agit à mon avis de l’article indéfini.
Voici deux pommes mais tu ne peux en manger qu’une ! C’est plutôt l’adjectif numéral.

Vous ne croyez pas ?

le 7 novembre 2016.

Merci beaucoup pour vos lumières !

Ivan Érudit Répondu le 7 novembre 2016

Bonjour,

Le numéral un , comme tous les autres numéraux, est susceptible d’être employé pronominalement. Il présente toutefois des particularités qui le range dans la catégorie des pronoms indéfinis.
Ces numéraux cardinaux, qui indiquent le nombre s’emploient , sans être accompagnés d’un nom ; le nom a été exprimé antérieurement et le numéral est donc employé comme représentant.

De ces îles , deux sont habitées.

Ici un renvoie à un antécédent qui précède et s’appuie sur en.

On manquait de porteurs ; il s’en présenta un.
Des ouvriers arrivaient ; il en aborda deux ou trois.
Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là ! 
Oh! les beaux melons que vous avez, donnez-m’en un.
De ces quatre exercices j’en ai résolu trois.

Écrivez donc : (sans trait d’union)

C’est dommage que tu vendes tous tes livres.  Gardes-en un !

czardas Grand maître Répondu le 7 novembre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.