se faire rouspeter

Répondu

Bonjour,
Est-il correct de dire « se faire rouspéter » ? Je n’ai pas trouvé de sources tangibles qui valident ou invalident son utilisation.

sprin9 Membre actif Demandé le 30 décembre 2020 dans Question de langue
4 réponse(s)
 

Cette expression est incorrecte : se faire houspiller, se faire gronder, voire se faire « engueuler » mais pas « se faire rouspéter ».
Rouspéter est un verbe intransitif et familier.

joelle Grand maître Répondu le 30 décembre 2020
Meilleure réponse

Rouspéter : réclamer, protester contre quelque chose qui paraît injuste ou vexatoire. Synonymes populaires, familiers : râler, ronchonner.  TLF
Pour une langue non familière, de niveau plus soutenu, utilisez réprimander  quelqu’un ou plus simplement  faire des reproches à quelqu’un.
Son professeur l’a réprimandé >> Il s’est fait réprimander par son professeur.

La construction se faire + infinitif n’est possible qu’avec des verbes transitifs (avec COD).
Elle est le résultat de la transformation d’une phrase de ce schéma : sujet + verbe + COD.

1 Les parents  réprimandent leurs enfants > 2 les enfants se font réprimander par leurs parents
1 Son ami l’a raccompagnée jusque chez elle > 2 elle s’est fait raccompagner jusque chez elle par son ami

Tara Grand maître Répondu le 31 décembre 2020

Non, la tournure n’est pas correcte.
On peut « rouspéter » (protester / ronchonner / râler) contre quelque chose ou quelqu’un, mais pas « rouspéter quelqu’un« , car ce verbe est intransitif.

Tournure dérivée de la tournure très familière (et à mon sens incorrecte également) « se faire disputer par quelqu’un« , dans le sens de « se faire adresser des remontrances / se faire gronder« .

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 31 décembre 2020

Merci beaucoup à vous trois !

sprin9 Membre actif Répondu le 4 janvier 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.