Problème d’accord dans une citation d’un livre déjà paru

Bonjour,

Je voudrais citer tel quel ce texte d’un auteur en littérature comparée, mais j’ai l’impression qu’il y a des problèmes d’accord, notamment au niveau de « telle », « accoutumé » et « réduit ».

« Les questions de l’espace et de l’éloignement sont absentes puisque les possibilités du monde, telle que l’idéologie nous y a accoutumé, se résument à la vitesse et à l’argent, réduit tantôt aux sommes dérisoires demandées ».

Je vous remercie par avance pour l’attention que vous porterez à ma question.

Lynne Débutant Demandé le 23 août 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

« Les questions de l’espace et de l’éloignement sont absentes puisque les possibilités du monde, telles que l’idéologie nous y a accoutumé, se résument à la vitesse et à l’argent, réduit tantôt aux sommes dérisoires demandées ».

La phrase est vraiment lourde et peu claire : 5 notions en deux lignes !
N’auriez-vous pas intérêt à la reformuler ?

Tara Grand maître Répondu le 23 août 2021

Bonjour,

Quand on veut signaler dans une citation ce que l’on pense être une erreur, on fait suivre le mot jugé erroné par un « sic » italisé mis entre parenthèses ou crochets : telle (sic) ; accoutumé [sic], etc.

Cela dit, la phrase, particulièrement la fin, ne veut pas dire grand-chose, à moins qu’il n’y ait pas un point (contrairement à la citation ici donnée), mais une suite (le tantôt appelle – à cor et à cris – une suite). Et comme ça ne signifie pas grand-chose, il est difficile de dire à quoi se rapporte réduit et donc de déterminer s’il y a ou non une erreur.

Une recherche sur le Net permet de trouver ici une phrase non identique, mais proche, avec un accord … parfait (puisque réduit se rapporte à argent).

Les questions de l’espace et de l’éloignement sont absentes puisque les solutions proposées se résument à la vitesse et à l’argent qui est réduit soit aux sommes dérisoires demandées (15€ ou 100F avec Action Contre la Faim lors de la campagne autour de Leïla – sur laquelle nous reviendrons plus tard ; 1F par jour puis 1€ par semaine avec Médecins Sans Frontières), soit à la facilité de la démarche financière.

 

phil-en-trope Grand maître Répondu le 23 août 2021

Je vous remercie pour vos réponses. Je vais opter pour une reformulation.

Lynne Débutant Répondu le 23 août 2021

« Les questions de l’espace et de l’éloignement sont absentes puisque les possibilités du monde, telle que l’idéologie nous y a accoutumé, se résument à la vitesse et à l’argent, réduit tantôt aux sommes dérisoires demandées ».

En effet, cette phrase est pour le moins sibylline, et peut-être aussi très mal tournée.
Voici comment je comprends les choses :
« telle que l’idéologie nous y a accoutumé «  –> ainsi que l’idéologie nous en a donné l’habitude (qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ?…)
Aussi, il faudrait écrire « tel » éventuellement.
Mais surtout, il faudrait accorder au pluriel « accoutumés » puisqu’il s’agit de « nous » 1ère personne du pluriel !

« réduit tantôt aux sommes dérisoires demandées  » :
Ici je suppose que « tantôt » est employé dans le sens de « récemment »,  et que « réduit » se réfère à « l’argent ».

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 26 août 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.