Levée : dans le sens de retrait ou d’issue ?

Dans le journal La Provence du mercredi 22 juin, je lis ce titre : Grenoble : levée de l’interdiction du monokini pour les femmes dans les piscines municipales.

Et l’article commence ainsi : Le Conseil d’Etat a fermé la porte mardi au burkini dans les piscines municipales, …

Je dois dire que j’ai été troublé par ce titre. Le mot levée peut parfois prendre le sens d’issue, de fin et je le comprends bien. Effectivement c’est la fin de la polémique du burkini dans les piscines. Mais, pour moi, le sens le plus courant du mot levée est plutôt l’action de retirer, le retrait.

Si c’est ce sens que nous entendons , nous tombons dans le contre sens. Je suis étonné d’une tournure si peu claire.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Bonsoir,

Vous avez raison : Le titre veut indéniablement dire le contraire de de ce que le Conseil d’État a exprimé.

Ouatitm Grand maître Répondu le 22 juin 2022

Pour complément : Article La Provence

Chambaron Grand maître Répondu le 22 juin 2022

Le Conseil d’Etat a interdit le port du burkini au nom du principe de laïcité... Il n’y a rien de  contradictoire avec le principe de l’égalité entre hommes et femmes autorisant le port du monokini.

Prince Grand maître Répondu le 22 juin 2022

Le monokini est autorisé : levée de son interdiction.
Le burkini est interdit : on lui a « fermé la porte ».

Je pense que La Provence a volontairement fait son titre sur le monokini et pas sur le burkini,  de façon à le mettre dans une ombre relative.

Tara Grand maître Répondu le 23 juin 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.