« Les femmes interdites de voyager »

Répondu

Bonjour,

Une petite question ; il y a peu, une dépêche AFP, reprise par plusieurs sites dont celui du Figaro, avait ce titre : « Afghanistan : les femmes interdites de voyager en avion sans être accompagnées ».

Ma question est la suivante : « interdites » est-il correct ici ?

En effet, on interdit à quelqu’un de faire quelque chose. « Interdire quelqu’un » existe (par exemple « interdire un fonctionnaire »), mais dans ce cas, ce ne me semble pas pouvoir être suivi de « de + Vb ».

 

Merci !

Rogaton Débutant Demandé le 11 mai 2022 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Depuis 1900, il existe en France la possibilité de prononcer juridiquement une « interdiction de + nom ». Cela s’est manifesté essentiellement à travers l’impossibilité de résider (voire d’entrer) dans une zone et les condamnés à cette peine sont devenus des « interdits de séjour ». On trouve aussi la forme « être interdit de port d’arme » et quelques rares autres cas.
La substitution d’un verbe au nom (être interdit de voyager et non de voyage) est récente. Est-elle condamnable ? Je ne saurais le dire à partir du moment où l’on a déjà bien accepté qu’une personne soit « interdite de… ».

Chambaron Grand maître Répondu le 11 mai 2022

Interdit de voyager ne me choque pas du tout.

Prince Grand maître Répondu le 11 mai 2022

De façon assez objective on peut considérer cette construction comme effectivement incorrecte.
Il semble assez facile de l’éviter :
Afghanistan : les femmes interdites de voyager en avion sans être accompagnées
> Interdiction aux femmes de voyager en avion sans être accompagnées
Je vois bien que le thème passe des femmes à l’injonction qui leur est faite mais on peut encore répondre au problème :
Femmes en Afghanistan : il leur est interdit de voyager…

Tara Grand maître Répondu le 12 mai 2022

Pouvez-vous expliquer et justifier l’incorrection ?

le 12 mai 2022.

Rogaton l’a dit lui-même : » En effet, on interdit à quelqu’un de faire quelque chose ».
Et Joëlle m’a devancée pour l’explication.

le 12 mai 2022.

L’un n’empêche pas l’autre, comme je l’explique dans ma réponse.

le 14 mai 2022.
Meilleure réponse

La référence juridique de Chambaron pour « interdit+de » appliquée aux personnes me paraît assez pointue, les interdits de séjour ou de vote.
Dans votre phrase, il s’agit des voyages interdits et non des femmes.
Le sens de « interdit » est défendu, prohibé
* sens interdit
* rue interdite aux voitures

On dit : « l’accès est interdit au public » et non [« le public est interdit d’accès »].

J’accorderais le participe avec la chose interdite et non avec les femmes…
Voyages interdits aux femmes.

joelle Grand maître Répondu le 12 mai 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.