La banalité de leurs propos donnaient ou donnait

Faut-il accorder le verbe avec propos ou avec banalité ? Merci

Mairet Débutant Demandé le 10 janvier 2022 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

C’est la banalité (de leurs propos)  qui donnait

De rien.
—————————————————————————————————————J’ai reproduit la réponse de l’Académie française à la question des compléments de lieu… (Il était arrivé ici.)

Prince Grand maître Répondu le 10 janvier 2022

Comme Prince a été plus rapide je modifie ma réponse

Je ferais aussi l’accord avec « la banalité ».

On s’en rend mieux compte si on change le verbe et le temps.

La banalité de ses propos devient gênante.
= Elle devient gênante.

La banalité de ses propos deviennent gênants.
= L’ordinateur me signale une faute.
= A l’oreille, cela sonne faux.

lmarcq Maître Répondu le 10 janvier 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.